22 Septembre 2010

Publié le lundi 7 avril 2014

La frontière asymétrique : Franco-Ontariens et Anglo-Gatinois dans la région de la capitale nationale. Les minorités linguistiques de Gatineau-Ottawa jouiraient d'une localisation privilégiée. Une conférence de Anne Gilbert étais présentée dans le cadre des Rendez-vous du CRCCF.

À proximité d'espaces majoritaires, leurs membres n'avait qu'à traverser la frontière Québec-Ontario pour avoir accès à toutes les ressources nécessaires pour vivre dans leur langue et transmettre leur culture. Une analyse qualitative du discours que les Anglo-Québécois et les Franco-Ontariens tiennent au sujet de leur vie quotidienne dans la région de la capitale nationale montre toutefois que la frontière a des effets plus complexes, multiples et souvent contradictoires. En savoir plus sur la conférence de Anne Gilbert

Haut de page