27 mars 2012 – Conférence de Raymond Mougeon, La communauté francophone de Welland durant les années 1970 : le début de l’érosion linguistique et culturelle?

Publié le mardi 8 avril 2014

Conférence de Raymond Mougeon

le mardi 27 mars 2012 de 12 h à 13 h 30 à La Nouvelle Scène
333, avenue King Edward, Ottawa 
Stationnement disponible de chaque côté de l'édifice (6$)

Le conférencier examinera les rapports entre le français et l’anglais au sein de la communauté et des institutions de la ville de Welland. Pour ce faire, il évaluera les degrés d’appropriation de l’anglais et d’attachement au français selon les générations et les classes sociales. Cette étude est basée sur les données du recensement sur la langue maternelle et son maintien au foyer et sur le bilinguisme, auxquelles s’ajoute une riche moisson de données recueillies dans le cadre de plusieurs enquêtes réalisées à Welland au cours des années 1970. Durant ces mêmes années ou au début des années 1980, la communauté franco-ontarienne a fait l’objet de plusieurs études dont les résultats permettent de comparer et de mieux saisir les traits distinctifs de la minorité francophone de Welland et ceux qu’elle partageait avec les autres minorités francophones de la province. Au terme de l’examen de ces données, le conférencier se demande si, pour la minorité francophone de Welland, les années 1970 ne marquaient pas déjà le début d’un processus d’érosion culturelle et linguistique difficilement réversible.

Vous pouvez consulter la conférence de Raymond Mougeon (format PDF, 240KO)

Raymond Mougeon, professeur émérite, Département d’études françaises et Centre de recherche sur le contact linguistique, Collège universitaire Glendon, York University, a dirigé de nombreuses recherches sur la variation sociale et spatiale du français parlé en Ontario, la vitalité ethnolinguistique de la communauté franco-ontarienne, l’histoire sociolinguistique du français (xvie s.–xixe s.) en France et au Québec, et l’apprentissage de la variation du français parlé par les élèves d’immersion. Il a signé ou cosigné un grand nombre de publications, dont sa plus récente : The sociolinguistic competence of immersion students, avec T. Nadasdi et K. Rehner (Toronto/Bristol, Mutilingual Matters, 2010).

Haut de page