*Général Instin* : enjeux et défis d’un corpus fantôme

Publié le mercredi 20 septembre 2017

Jeudi, le 28 septembre 2017; 15h00 – 17h00. Locale : LRR114

Servanne Monjour, Michael Sinatra
Université de Montréal

*Général Instin* : enjeux et défis d’un corpus fantôme

Résumé :

*Général Instin* est le nom d’un collectif littéraire qui compte plus de 200 contributeurs. Depuis 20 ans, le collectif a construit une œuvre disséminée et hétérogène, se déployant sur plusieurs supports, plusieurs plateformes, et s’incarnant à travers des médias différents (texte, photographie, vidéo, audio). Comment les chercheurs peuvent-ils appréhender un tel phénomène ? Dans ma présentation, je reviendrai sur la constitution problématique du corpus *Général Instin*, qui engage une réflexion épistémologique sur les frontières de la littérature.

Notice biographique :

Servanne Monjour is a postdoctoral fellow at the Department of French Literature, Université de Montréal. She holds a PhD in Comparative Literature. Her dissertation was dedicated to the new mythology of images in the digital age, and her current research focuses on digital literature and editorialization.

Haut de page