Travail bien fait pour professeure d'English Irene Makaryk sur un projet culturel de quatre ans pour célébrer Shakespeare 400 !

Publié le lundi 16 mai 2016

Le projet du 400e de Shakespeare, supervisé par la professeure d’English Irène Makaryk de la Faculté des arts, a pris fin le 23 avril. La série d’événements d’envergure avait comme but de célébrer l’héritage culturel laissé par William Shakespeare, écrivain dont les œuvres ont été les plus traduites et jouées à travers le monde.

Dans le cadre de ces festivités, dont plusieurs étaient gratuites, l’Université d’Ottawa a accueilli sur son campus la plupart des 40 événements et activités destinés à des publics de tous âges qui ont été planifiés au cours des derniers mois. Quelques-unes des activités organisées ont été le Gala d’ouverture animé par les acteurs Martha Burns et Paul Gross, une série de diners-conférences, la diffusion de 14 films basés sur les œuvres de Shakespeare au cinéma ByTowne, la lecture de Hamlet en 35 langues différentes, une compétition de sonnets, une exposition historique numérique, deux concerts, une exposition d’art et un symposium de trois jours pour souligner l’apport de Shakespeare au Canada.

Le projet du 400e de Shakespeare a servi de plateforme pour célébrer le patrimoine culturel laissé par l’écrivain tout en s’amusant et en créant un sens de communauté. Cela a représenté une excellente occasion de rassembler la communauté d’Ottawa et d’attirer l’attention sur les champs d’expertise variés qu’on retrouve au sein de la Faculté des arts en plus de donner une plus grande visibilité à nos programmes, selon la professeure Makaryk.

Le projet, dont la planification a commencé en 2012, n’aurait pas été possible sans la professeure Makaryk et ses nombreux collaborateurs. Parmi eux, l’énergique professeure Kathryn Prince du département de théâtre, et les centaines de bénévoles, participants, présentateurs, comédiens, artistes et collaborateurs. Il va sans dire que l’apport de professeurs et d’étudiants de presque tous les départements à la Faculté des arts, ainsi que de ceux des Facultés des Sciences sociales, de Droit et de Médecine, a été exceptionnel et très apprécié. Tous ceux qui ont participé à l’événement, de près ou de loin, peuvent fièrement se dire mission accomplie!

Pour de plus amples renseignements sur ce projet, veuillez visiter Célébrons Shakespeare.

Article par Aida Stratas. Traduit en français par Isabelle Corriveau.

Haut de page