En entrevue à TVA Louis-Philippe Morin discute de sa thèse de maîtrise

Publié le lundi 31 juillet 2017

Les identités territoriales à Gatineau, 15 ans après la fusion municipale.

Avant 2002, l’Outaouais urbain était composé de cinq municipalités autonomes. Or, le gouvernement du Québec a imposé la fusion de plusieurs municipalités faisant partie d’agglomérations urbaines en adoptant le projet de loi 170. En Outaouais, les villes d’Aylmer, Buckingham, Gatineau, Hull et Masson-Angers ont été regroupées pour ne former qu’une seule entité, la Ville de Gatineau. Cette recherche a pour objectif de comprendre comment les identités territoriales des citoyens qui ont vécu ce changement ont pu être influencées par la modification de la structure du territoire sur lequel se déroule une grande partie de leurs interactions sociales au quotidien. Les réponses fournies par 152 participants d’Aylmer et de Masson par l’entremise d’une enquête par questionnaire nous ont permis de dresser un portrait intéressant du point de vue des citoyens qui habitent deux secteurs périphériques de la ville de Gatineau. Somme toute, nous avons pu constater que les citoyens qui ont connu la fusion municipale ne s’identifient pas fortement à la nouvelle ville et qu’ils demeurent ancrés à leur ancienne municipalité.

https://ruor.uottawa.ca/bitstream/10393/36245/7/Morin_Louis-Philippe_2017_th%C3%A8se.pdf

 

Haut de page