Recherche

Recherche

Les professeurs du Département de géographie, d'environnement et de géomatique participent à trois grands domaines de recherche: 1) Villes, cultures et changements sociaux; 2) Environnements polaires et montagneux; Et, 3) Changements environnementaux, risques et adaptation. La nature variée de ces domaines découle de la nature intrinsèquement interdisciplinaire de la géographie elle-même et de la diversité des emplacements géographiques et des approches méthodologiques adoptées par les professeurs - notamment l'utilisation des SIG pour étudier les défis de la croissance urbaine en Chine, la recherche sur le terrain pour documenter les changements climatiques et l'adaptation dans l'Arctique canadien, et des entrevues qualitatives et des recherches communautaires pour comprendre les changements démographiques dans les régions métropolitaines.

Les étudiants diplômés ont la possibilité de participer à des projets multidisciplinaires travaillant avec des universitaires, des gouvernements et le secteur privé à Ottawa, partout au Canada et dans le monde entier. Le Département est bien équipé de laboratoires de recherche financés par la FCI et d'autres sources qui fournissent aux étudiants les outils et l'environnement nécessaires pour produire et publier des recherches de pointe et pertinentes pour les politiques.

Villes, cultures et changement social

Intégrant les traditions de recherche française et anglo-américaine en géographie sociale et culturelle, ce champ d’étude examine les relations qu’entretiennent les acteurs sociaux avec leurs environnements urbains et régionaux, à savoir leurs pratiques, leurs usages, leurs comportements, leurs perceptions, leurs représentations symboliques, leurs appropriations ainsi que leurs stratégies déployées dans l’espace.

Certaines recherches dans ce champ sont plus attentives aux rapports de pouvoir et de rivalité entre les groupes sociaux habitant les espaces urbains, particulièrement les communautés minoritaires. L’espace urbain est alors abordé comme un terrain de conflit et d’affrontement entres les individus, les groupes et les institutions.

D’autres recherches privilégient l’étude des migrations humaines, la qualité des environnements physiques et sociaux, les identités urbaines, les politiques communautaires et le développement socio-économique.

La recherche faite dans ce champ soulève plusieurs débats théoriques et appliqués en géographie, et plusieurs projets ont des retombées importantes pour les politiques publiques. La majorité des recherches entreprises examine les enjeux canadiens, mais un certain nombre de projets s’inscrivent dans une perspective internationale, particulièrement ceux qui s’intéressent au phénomène de la mondialisation.

Dans ce champ d’étude, les chercheurs ont recours à plusieurs méthodes qualitatives (analyse des discours à travers les entrevues et les sources documentaires comme les articles de presse, littérature, documents publics, etc.) ainsi qu’à des techniques quantitatives, spatiales et statistiques incluant les SIG.

Les chercheurs collaborent avec plusieurs organismes gouvernementaux, non-gouvernementaux, parapublics et privés, incluant Citoyenneté et Immigration Canada, Conseil de planification sociale d’Ottawa, Patrimoine Canada et l’Institut de statistique de l’UNESCO. 
Professeurs travaillant dans ce champ d’étude :
Kenza Benali

Professeurs travaillant dans ce champ d'étude :

  • Kenza Benali
  • Marc Brosseau
  • Huhua Cao
  • Eric Crighton
  • Anne Gilbert
  • Brenda Macdougall
  • Brian Ray
  • Mike Sawada
  • Luisa Veronis
Environnements polaires et montagneux

Deux domaines de recherche composent ce champ d'étude :

l'étude des processus naturels dans les régions polaires et montagneuses, avec un intérêt particulier pour les sujets de géomorphologie, glaciologie (pergélisol), climatologie et hydrologie;la reconstruction des paléoenvironnements dans les régions arctiques, subarctiques et montagneuses, en s'appuyant sur des analyses paléoécologiques et biogéographiques.

La recherche dans ces deux domaines se consacre aux changements climatiques, actuels et passés, ainsi qu'à leurs effets. La recherche de terrain est effectuée dans le Haut Arctique Canadien et le Yukon, l'Antarctique, les Andes, l'Himalaya et ailleurs.

Le Département dispose de nombreuses ressources et installations pour mener à bien les recherches des étudiants aux études supérieures, tels que les laboratoires informatiques, le Laboratoire de paléoclimatologie et climatologie, le Laboratoire pour la géomatique appliquée et la science des SIG et le Laboratoire de recherche cryosphérique (site en contruction).

Des collaborations sont établies avec plusieurs organismes dans la région d'Ottawa comme la Commission géologique du Canada, le Service Canadien des glaces, le Centre Canadien de télédétection, le Musée Canadien de la nature, l'Université Carleton, l'Ottawa-Carleton Geoscience Centre, ainsi qu'avec plusieurs autres universités canadiennes et étrangères.

Professeurs travaillant dans ce champ d'étude :

  • Luke Copland
  • Jackie Dawson
  • Konrad Gajewski
  • Denis Lacelle
  • Bernard Lauriol
  • Antoni Lewkowicz
  • Mike Sawada
  • André Viau
Changement environnemental, risque et adaptation

Ce champ se consacre aux aspects humains, physiques et géomatiques relatifs aux changements environnementaux. Il s'intéresse aux risques et aux impacts de ces changements sur les populations humaines et les stratégies d'adaptation de ces dernières.

Les chercheurs dans ce champ examinent le changement climatique, la dégradation ou l'épuisement des ressources naturelles et le développement urbain et rural, ainsi que les effets potentiels de ces processus pour les économies, sociétés et la santé humaine.

Les techniques comme SIG, télédétection, analyse spatiale, enquêtes, études d'impact sur l'environnement et audits de vulnérabilité, et évaluation des politiques publiques sont parmi les outils et approches utilisés pour examiner les risques potentiels et les stratégies d'adaptation. Pour mieux comprendre les risques et les processus associés avec l'adaptation aux risques environnementaux, il faut examiner les politiques publiques locales, nationales et internationales en portant une attention particulière au développement et à l'évaluation du bienfondé de ces politiques.

Situé dans la région de la capitale nationale, le Département bénéficie de collaborations importantes avec plusieurs organismes gouvernementaux et non gouvernementaux qui sont impliqués dans les processus décisionnels. Ces organismes incluent la Ville d'Ottawa, Environnement Canada, Ressources naturelles Canada, ACDI, CRDI et l'Institut international du développement durable.

La recherche dans ce champ cible le Canada, mais l'intérêt pour les projets aux États-Unis, la Chine et les régions en développement est en croissance.
Professeurs travaillant dans ce champ d'étude :

Professeurs travaillant dans ce champ d'étude :

  • Huhua Cao
  • Luke Copland
  • Eric Crighton
  • Jackie Dawson
  • Konrad Gajewski
  • Anders Knudby
  • Denis Lacelle
  • Bernard Lauriol
  • Antoni Lewkowicz
  • Marc Saner
  • Mike Sawada
  • André Viau
Haut de page