Pierre ANCTIL

Carte électronique

Pierre ANCTIL
Membre de la Faculté des études supérieures et postdoctorales et autorisé à diriger des thèses. et Professeur titulaire, Département d’histoire
1980 – Doctorat en anthropologie sociale, New School for Social Research, New York
1975 – Maîtrise en anthropologie sociale, Université Laval
1973 – Baccalauréat en géographie, Université Laval

55, av. Laurier Est, pièce 9125

Bureau : 613-562-5800 poste 1289

Courriel professionnel : panctil@uOttawa.ca

Pierre Anctil

Biographie

Pierre Anctil a été directeur de l’Institut d’études canadiennes de l’Université d’Ottawa jusqu’en juillet 2008. Auparavant, il a été président du Conseil des relations interculturelles, gouvernement du Québec, 2002-2003 et a occupé diverses fonctions dans le domaine de l’immigration au sein de la fonction publique québécoise (1991-2004). Il a été chercheur invité au Musée Pointe-à-Callière en 1999-2000 pour la conception d’une exposition sur le boulevard Saint-Laurent (2002) et pour une exposition internationale portant sur la Bible et les manuscrits de la mer Morte (2003). Il a été directeur du programme d’études canadiennes-françaises à l’Université McGill de 1988 à 1991 et chercheur à l’Institut québécois de recherche sur la culture de 1980 à 1988.

Il a été professeur associé au Département d’histoire de l’Université du Québec à Montréal (1996-2004) et membre de l’Institut québécois d’études sur la culture juive (1987-2006). On lui doit plusieurs études historiques sur la communauté juive de Montréal et sur le contexte pluriethnique montréalais, dont des traductions du yiddish au français d’ouvrages rédigés par des immigrants juifs dans la première moitié du XXe siècle.

Titres universitaires 

1980 – Doctorat en anthropologie sociale, New School for Social Research, New York
1975 – Maîtrise en anthropologie sociale, Université Laval
1973 – Baccalauréat en géographie, Université Laval

Recherche en cours

Récipiendaire d’une bourse Killam du Conseil des arts du Canada pour 2008-2010, pour une recherche intitulée : « Parcours migrant, parcours littéraire canadien, le poète yiddish Jacob-Isaac Segal ».

  1. Chercheur principal pour un projet intitulé «L’histoire du journal Le Devoir à la lumière de ses éditoriaux». Les trois premiers volumes, respectivement associés aux périodes d’Henri Bourassa (1910-1932), de Georges Pelletier (1932-1947) et de Gérard Filion (1947-1963) ont paru en 2010-2013 aux Éditions du Septentrion. Un dernier volume est présentement sous presse : À chacun ses Juifs. 60 éditoriaux pour comprendre la position du Devoir à l’égard des Juifs(1910-1947).

  2. Préparation d’un ouvrage collectif sur l’histoire des Juifs de Québec faisant suite à une exposition ayant eu lieu à Québec à l’occasion du quatrième centenaire de la fondation de la ville en 2008. L’ouvrage paraîtra au cours de l’année 2015.

  3. Co-chercheur en 2012-2017 dans le cadre d’une subvention Savoir du CRSH pour un projet de recherche intitulé : «La presse montréalaise de l’entre-deux-guerres, lieu de transformation de la vie culturelle et de l’espace public». Pierre Anctil est responsable du volet de la presse yiddish montréalaise.

Co-chercheur en 2012-2014 dans le cadre d’une Subvention de développement de partenariat du CRSH pour un projet intitulé : «Vers une ville interculturelle, problématiques, pratiques et expertises». Pierre Anctil est responsable du volet historique de la recherche.

  • Champs d’intérêt

Histoire du Québec et du Canada au XXe siècle

Histoire juive au Québec et au Canada

Études sur la culture et la littérature yiddish à Montréal et au Canada

Études sur l’immigration et l’intégration des immigrants au Canada

Histoire juive contemporaine en Europe, au Moyen-Orient et en Amérique du Nord

  • Recherche en cours

 

  1. Chercheur principal pour un projet intitulé «L’histoire du journal Le Devoir à la lumière de ses éditoriaux». Les trois premiers volumes, respectivement associés aux périodes d’Henri Bourassa (1910-1932), de Georges Pelletier (1932-1947) et de Gérard Filion (1947-1963) ont paru en 2010-2013 aux Éditions du Septentrion. Un dernier volume est présentement sous presse : À chacun ses Juifs. 60 éditoriaux pour comprendre la position du Devoir à l’égard des Juifs(1910-1947).
  2. Préparation d’un ouvrage collectif sur l’histoire des Juifs de Québec faisant suite à une exposition ayant eu lieu à Québec à l’occasion du quatrième centenaire de la fondation de la ville en 2008. L’ouvrage paraîtra au cours de l’année 2015.
  3. Co-chercheur en 2012-2017 dans le cadre d’une subvention Savoir du CRSH pour un projet de recherche intitulé : «La presse montréalaise de l’entre-deux-guerres, lieu de transformation de la vie culturelle et de l’espace public». Pierre Anctil est responsable du volet de la presse yiddish montréalaise.
  4. Co-chercheur en 2012-2014 dans le cadre d’une Subvention de développement de partenariat du CRSH pour un projet intitulé : «Vers une ville interculturelle, problématiques, pratiques et expertises». Pierre Anctil est responsable du volet historique de la recherche.

Cours enseignés

CND1100 – Introduction to Canadian Studies (septembre 2007)
CDN2105 / HIS2105 – History of the Jews of Canada (janvier 2008)

Survol des publications

À chacun ses Juifs. 60 éditoriaux pour comprendre la position du Devoir à l’égard des Juifs(1910-1947), Québec, Éditions du Septentrion, 2014.

 

« Le Congrès juif canadien et la promotion de l’éducation interculturelle (1947-1975) » (p. 117-136) dans Lomomba Emongo et Bob W. White (dir.), L’interculturel au Québec. Rencontres historiques et enjeux politiques, Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, 2014, 253 p.

« 1992 : Translating Montreal’s Yiddish Poet Jacob Isaac Segal into French » (p. 239-250) dans Kathy Mezei, Sherry Simon et Luise von Flotow (dir.), Translation Effects. The Shaping of Modern Canadian Culture, Montreal, McGill-Queen’s University Press, 2014, 478 p.

 

«Jews and New France» (p. 13-19), dans Canada’s Jews. In time, Space and Spirit, Ira Robinson, dir., Boston, Academic Studies Press, 2013, 501 p.

 

‘Soyons nos maîtres’; 60 éditoriaux pour comprendre Le Devoir sous Georges Pelletier (1932-1947), Sillery, les Éditions du Septentrion, 2013, 484 p.

 

«Communautés culturelles» (p. 228-257) dans Guillaume Lamy, dir., C’est encore faux ! 50 idées déconstruites par des spécialistes, Sillery, les Éditions du Septentrion, 2013, 320 p.

 

«Nothing in My Formative Years Indicated That I Might Become a Translator» (p. 52-64), dans In Translation, Honouring Sheila Fischman, Sherry Simon, dir., McGill-Queen’s University Press, 2013, 221 p.

 

  1.  «H.-M. Caiserman et l’école littéraire de Montréal. Vers une exploration en yiddish du Canada français», dans Revue d’histoire de l’Amérique française, vol. 66, no. 1, été 2012, p. 66-83.

     

  2. Jacob-Isaac Segal (1896-1954), un poète yiddish de Montréal et son milieu, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2012, 447 p.

«Les Juifs montréalais à la rencontre de l’histoire canadienne», (p. 48-62), dans Geoffrey Ewen et Colin M. Coates, dir., Introduction aux études canadiennes. Histoires, identités, cultures, Ottawa, les Presses de l’Université d’Ottawa, 2012, 326 p.

«Judaïsme hassidique et laïcité dans l’espace public à Outremont», (p. 75-87), dans Francine Saillant et Michaël La Chance, dir., Récits collectifs et nouvelles écritures visuelles, Québec, les Presses de l’Université Laval, 2012, 276 p.

«À travers le regard de l’Aigle canadien : la presse yiddish de Montréal» (p. 27-45), dans Frédéric Brisson, dir., 1916. La presse au cœur des communautés, Montréal, Le Musée de l’imprimerie du Québec, 2012, 121 p.

Jacob-Isaac Segal (1896-1954), un poète yiddish de Montréal et son milieu, Québec, Les Presses de l’Université Laval, 2012, 447 p.

«Wolofsky Ibergezetst, or How Does A. M. Klein Translate ?», (p. 106-126), dans Norman Ravvin et Sherry Simon, dir, Failure’s Opposite, Listening to A. M. Klein, McGill Queen’s University Press, Montréal, 2011, 267 p.

«Journal Le Devoir et les minorités francophones», dans Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française, Québec, Société héritage de Champlain, 2011, (www.ameriquefrancaise.org/fr/).

«A Community in Transition : the Jews of Montréal», dansContemporary Jewry, numéro special intitulé: «The Jews of Canada», 2011, vol. 31, no. 3, p. 225-245.

«H.-M. Caiserman, critique littéraire du Canada français», dansCanadian Jewish Studies / Études juives canadiennes, vol. XVIII-XIX, 2010-2011, p. 15-37.

«Montréal dans l’imaginaire du poète yiddish Jacob-Isaac Segal», p. 304-318, dans Lucie K. Morisset et Marie-Ève Breton (dir.), La ville, phénomène de représentation, Québec, les Presses de l’Université du Québec, 2011, collection Patrimoine urbain no. 5, 359 p.

Religion, Culture and the State : Reflections on the Bouchard-Taylor Report, en collaboration avec Howard Adelman, Toronto, University of Toronto Press, 2011, 160 p.

Saint-Laurent. Montreal’s Main, Sillery, Éditions du Septentrion, Baraka Books et Musée Pointe-à-Callière, 2010, 109 p. (réédition de l’ouvrage de 2002).

Les communautés juives de Montréal, histoire et enjeux contemporains, en collaboration avec Ira Robinson, Sillery, les Éditions du Septentrion, 2010, 275 p.

«L’accommodement raisonnable dans le contexte légal canadien : mécanismes de gestion de la diversité ou source de tensions» (p. 27-46) dans Christian Lammert et Katja Sarkowsky, dir., Travelling Concepts, Negotiating Diversity in Canada and Europe, Wiesbaden, Allemagne, VS Verlag Für Sozialwissenchaften, Politikwissenshaftliche Paperbacks, 2010, 313 p.

Fais ce que dois. 60 éditoriaux pour comprendre Le Devoir sous Henri Bourassa, 1910-1932, Sillery, les Éditions du Septentrion, 2010, 383 p.

«The End of the Language Crisis in Québec: Comparative Implications», p. 344-368, dans Michael A. Morris, dir., Canadian Language Policies in Comparative Perspective, Montréal, McGill-Queen’s University Press, 2010, 429 p.

«Du Tur Malka au mont Royal, le poème yiddish montréalais», dans Marie-Andrée Beaudet et Karim Larose (dir.), Le marcheur des Amériques. Mélanges offerts à Pierre Nepveu, Montréal, Département des littératures de langue française, Université de Montréal, Paragraphes, no. 49, 2010, p. 45-62.

Trajectoires juives au Québec, Québec, les Presses de l’Université Laval, 2010, 231 p.

« Un patrimoine en mouvance : l’apport décisif des communautés non-chrétiennes » (p.67-86), dans Solange Lefebvre, dir, Le patrimoine religieux du Québec. Éducation et transmission du sens, Québec, Presses de l’Université Laval, 2009, 416 p.

«Préserver l’illisible : présences de Sholem Shtern dans la vie littéraire canadienne», dans Archivaria, Ottawa, no. 67, 2009, p. 63-85.

La première école yiddish de Montréal, 1911-1914 / Foun mayn yunge yorn(1957), traduction partielle de l’ouvrage de Hershl Novak avec présentation et commentaires, Sillery, les Éditions du Septentrion, 2009, 262 p.

« René Lévesque et les communautés culturelles », dans René Lévesque, mythes et réalités, Alexandre STEFANESCU (ed.), Montréal, VLB éditeur, 2008, p. 163-183.

« Étude comparée de la situation linguistique contemporaine en Israël et au Québec », dans Recherches sociographiques, vol. XLIX, no. 2, 2008, p. 261-287; repris dans Coping With Crisis, Conflict Management and Resolution, Shuli BARZILAI, Azra CHURCHMAN and Allen ZYSBLAT (eds.), Jérusalem, The Hebrew University Magnes Press, 2008, p. 1-29.

« Sortie de crise linguistique au Québec. L’apprentissage du français par les immigrants selon les données du recensement fédéral de 2001 ». p. 185-212, dans Revue d’études canadiennes / Journal of Canadian Studies, Peterborough, Ont, vol. 41, no. 2, printemps 2007.

“Writing as Immigrants : Yiddish Belles-lettres in Canada” p. 118-142 dans What is your Place ? Indigeneity and Immigration in Canada, Hartmut Lutz, dir, Wisner-Verlag, Augsburg, Deutschland, Beiträge zur Kanadistik, no. 14, 2007, 192 p.

« Quel accommodement raisonnable ? » dans Éthique publique, Revue internationale d’éthique sociétale et gouvernementale, p. 186-191, Montréal, Éditions Liber, vol. 9, no. 1, printemps 2007.

« La Franco-Américanie ou le Québec d’en bas » p. 25-39, dans Du continent perdu à l’archipel retrouvé, le Québec et l’Amérique française, Dean R. Louder et Eric Waddell, dir, Québec, Presses de l’Université Laval, 2007, 289 p.

« À la découverte de la littérature yiddish montréalaise » p.19-30, dans New Readings of Yiddish Montreal / Traduire le Montréal yiddish, Pierre Anctil, Sherry Simon et Norman Ravvin, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, 2007, 125 p.

« Les études canadiennes à la croisée des chemins ? », dans Canada Watch, Toronto, Robarts Centre for Canadian Studies at York University, Fall 2007, p. 8-9.

Lekhaim ! Chroniques de la vie hassidique à Montréal, traduction d’un recueil de nouvelles rédigé en anglais par Malka Zipora, Montréal, les Éditions du passage, 2006, 169 p.

« Les communautés juives de Montréal » p. 37-60, dans Marie-Claude Rocher et Marc Pelchat, dir, Le patrimoine des minorités religieuses du Québec, richesse et vulnérabilité, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Patrimoine en mouvement », 2006, 272 p.

Nostalgie et tristesse, mémoires littéraires du Montréal yiddish / Schreyer vos ikh hob gekent (1982), traduction partielle de l’ouvrage de Sholem Shtern avec présentation et commentaires, Montréal, les Éditions du Noroît, 2006, 357 p.

Cent ans de littérature yiddish et hébraïque au Canada / Hundert yor Yidishe oun Hebreyshe literatur in Kanade (1980), traduction du yiddish au français et présentation de l’œuvre, Sillery, Éditions du Septentrion, 2005, 449 p.

« Les écoles privées juives dans la tourmente », p. 147-154 dans L’annuaire du Québec 2006, Montréal, Fides, 2005, 750 p.

« Défi et gestion de l’immigration internationale au Québec », dans Cités, numéro spécial intitulé : « Le Québec, une autre identité. Dynamisme d’une identité », Paris, no. 23, 2005, p. 43-55.

“A. M. Klein : the Poet and His Relations with French Quebec”, p. 350-372 dans Richard Menkis and Norman Ravvin, dir., The Canadian Jewish Reader, Calgary, Alberta, Red Deer Press, 2004, 493 p.

“Finding a Balance in a Dual Society: The Jews of Quebec”, p. 70-87 dans Ezra Mendelsohn, dir., “Jews and the State. Dangerous Alliances and the Perils of Privilege”, dans Studies in Contemporary Jewry, Volume XIX, Oxford, Eng., Oxford University Press, 2003, 321 p.

Saint-Laurent. La Main de Montréal, Sillery, Éditions du Septentrion et Musée Pointe-à-Callière, 2002, 109 p. A aussi paru en version anglaise sous le titre de Saint-Laurent. Montreal’s Main, Sillery, Éditions du Septentrion et Musée Pointe-à-Callière, 2002, 109 p.

  • Prix et distinctions

     

    Prix du Canada 2014 décerné par la Fédération des sciences humaines pour le meilleur ouvrage en sciences humaines rédigé en langue française. L’ouvrage primé est : Jacob-Isaac Segal (1896-1954), un poète yiddish de Montréal et son milieu (publié par les Presses de l’Université Laval, 2012).

     

Médaille Luc-Lacoursière, décernée tous les deux ans par le Centre interuniversitaire d’études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT) pour le meilleur ouvrage d’ethnologie publié en langue française en Amérique du Nord. La médaille a été accordée pour Jacob-Isaac Segal (1896-1954), un poète yiddish de Montréal et son milieu (publié par les Presses de l’Université Laval, 2012).

 

Récipiendaire du Helen and Stan Vine Canadian Jewish Book Award (section études yiddish) décerné par le Koffler Center for the Arts, Toronto, pour l’ouvrage intitulé : Jacob-Isaac Segal (1896-1954), un poète yiddish de Montréal et son milieu (publié par les Presses de l’Université Laval, 2012).

 

Membre de la Société royale du Canada en octobre 2012.

 

Professeur invité en 2012 au Halbert Center for Canadian Studies de l’Université hébraïque de l’Université de Jérusalem, Israël.

 

Récipiendaire en 2012 du Prix Jacob-Isaac Segal (section livre en langue française sur un thème juif) décerné par la Bibliothèque publique juive pour l’ouvrage intitulé : Trajectoires juives au Québec (publié par les Presses de l’Université Laval en 2010).

 

Récipiendaire en 2008 du Prix Jacob-Isaac Segal, section traduction, décerné par la Bibliothèque publique juive de Montréal, pour la traduction du yiddish au français d’un ouvrage de Sholem Shtern intitulé : Shrayber vos ikh hob gekent : esayn un memuarn / Nostalgie et tristesse : mémoires littéraires du Montréal yiddish (publié par les Éditions du Noroît en 2006).

Champs d'intérêt

  • Histoire juive montréalaise
  • Littérature Yiddish montréalaise
  • Histoire de l’immigration au Canada
Haut de page