Bourses BÉSO

Publié le jeudi 28 juillet 2016

Six de nos étudiant.e.s ont obtenu cette année des bourses d’études supérieures décernées par le gouvernement de l’Ontario (BÉSO). Ces bourses, attribuées au mérite, soulignent la qualité des projets de thèses déposés dans notre département. Nous félicitons ici vivement les récipiendaires; les sujets de leurs travaux donnent une idée de la grande variété des thèmes de recherche abordés au Département de français :

 

Véronique Arseneau. Thèse sur « Le déplacement au féminin : la poésie franco-canadienne en quête d'un soi et d'un ailleurs ».

 

Geneviève Bouchard. Thèse en création littéraire intitulée Ces jeunes filles parlent trop suivi de Transformations et déviances corporelles chez Lautréamont, Albiach et Gleize.

 

Camylle Gauthier-Trepanier. Thèse ayant pour titre « La mort de l’enfance : évolution de la quête initiatique dans la littérature adolescente franco-canadienne ».

 

Frédéric Lanouette.  Thèse portant sur l’« étude phénoménologique du discours d'auteurs des minorités » : Sergio Kokis, Naomi Fontaine et les auteur.e.s du recueil Possibilities (dirigé par Alicia McCalla)

 

Shanon Pomminville. Thèse réalisée en cotutelle (Université Paris Diderot) sur « La figure de Marat dans l'imaginaire révolutionnaire de la France (1789-1889) ».

 

Maryse Sullivan. Thèse intitulée « Entre fiction et histoire : la construction de la figure de la sorcière dans la littérature contemporaine ».

 

Encore une fois, toutes nos félicitations… et bonne rédaction de thèse !

Haut de page