Geneviève BOUCHER

Carte électronique

Geneviève BOUCHER
Professeure agrégée - membre de la Faculté des études supérieures et postdoctorales

2010 – Ph.D. (littératures de langue française), Université de Montréal / Université Paris-Sorbonne
2004 – M.A. (études françaises), Université de Montréal
2002 – B.A. (études françaises), Université de Montréal

Simard 412

Bureau : 613-562-5800 poste 1105

Courriel professionnel : genevieve.boucher@uOttawa.ca

Geneviève Boucher

Biographie

Approches méthodologiques

  • Sociocritique
  • Histoire des représentations
  • Analyse du discours

 

Recherche en cours

Extrémisme révolutionnaire et esthétique du choc : le sublime dans l’imaginaire social de la Terreur

 

Publications

 Livre 

Écrire le temps. Les tableaux urbains de Louis Sébastien Mercier, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, coll. « Espace littéraire », 2014, 268 p.

 Articles

 « La ville palimpseste de Louis Sébastien Mercier. Spectralité, histoire et imaginaire temporel », @nalyses, vol. 9, no 1, hiver 2014, dossier « Quand les revenants hantent le texte », sous la direction de Geneviève Boucher, Michel Fournier et Judith Sribnai, p. 399-423, URL : https://uottawa.scholarsportal.info/ojs/index.php/revue-analyses/article/view/974/834.

 

« Le discours sur le roman dans le panorama urbain. Tableau, style et histoire chez Louis Sébastien Mercier », Études françaises, vol. 49, no 1, été 2013, dossier « Les lieux de la réflexion romanesque au XVIIIe siècle : de la poétique du genre à la culture du roman », p. 23-41.

 

« Sociocritique et prose d’idées. Fonctions et modulations de l’amitié dans le “roman” de la Terreur de Saint-Just », dans Patrick Maurus et Pierre Popovic (dir.), Actualité de la sociocritique, Paris, L’Harmattan, 2013, p. 60-72.

 

« Louis XVII contre les barbares : de l’histoire révolutionnaire au sarkozysme », @nalyses, vol. 7, no 3, automne 2012, dossier « Quand la littérature sauve les vaincus de l’histoire », p. 231-257,

URL : https://uottawa.scholarsportal.info/ojs/index.php/revue-analyses/article/view/793/695.

 

« Le héros robespierriste, entre l’incarnation du peuple et la victime sacrificielle », Post-Scriptum.org, no 10, septembre 2009, URL : http://www.post-scriptum.org/alpha/index.htm.

 

« L’arbre de la liberté ou la métaphore végétale comme représentation de l’histoire de la Révolution », Cahiers d’histoire, XXVI, no 2, hiver 2007, « Histoire des représentations et de la mémoire collective », p. 61-80.

 

« Jacques Derrida et l’écriture autobiographique : entre “plus d’une langue” et “plus de langue” », Traverses, no 9, 2007, « Plurilinguismes et subjectivités », p. 17-34.

 

« Ruptures et retours : Révolution et régénération dans le Nouveau Paris de Louis Sébastien Mercier », Littératures (Université McGill), no 23, 2006, p. 7-28.

 

 

Édition de numéros de revue

 

avec Michel Fournier et Judith Sribnai, Quand les revenants hantent le texte, @nalyses, vol. 9, no 1, hiver 2014, p. 296-491, URL : https://uottawa.scholarsportal.info/ojs/index.php/revue-analyses/issue/view/200.

 

avec Pascal Brissette, Qui a lu boira. Les alcools et le monde littéraire, COnTEXTES, no 6, septembre 2009,

URL : http://contextes.revues.org/index4458.html.

 

 

Communications et conférences

 

« Le Plutarque de la jeunesse », communication présentée au congrès annuel de la Société canadienne d’étude du dix-huitième siècle, séance « La première bibliothèque de la jeunesse : adaptations et réécritures au Tournant des Lumières », Université du Québec à Montréal, 16-18 octobre 2014.

 

« Du traitement des maladies vénériennes aux recherches sur l’électricité médicale : Marat et la figure du médecin ami du peuple », communication présentée au colloque annuel du CRIST (Centre de recherche interuniversitaire en sociocritique des textes), « C’est grave, docteur ? Médecins et médecines imaginaires », Université du Québec à Montréal, 25-26 avril 2013.

 

« De la foule comme anomalie urbaine : obstruction, débordement et marginalité dans le Tableau de Paris de Louis Sébastien Mercier », communication présentée à l’ACFAS, séance « La ville et ses foules : Paris et les foules parisiennes au XVIIIe siècle », Montréal, 7 mai 2012.

 

« La ville palimpseste de Louis Sébastien Mercier. Histoire, spectralité et topographie urbaine », communication présentée au colloque annuel du CRIST (Centre interuniversitaire de recherche en sociocritique des textes), « Quand les revenants hantent le texte… », Université d’Ottawa, 9-10 mars 2012.

 

« Amitié, unanimité, fraternité. Le lien social et le culte du héros chez Saint-Just », communication présentée au Symposium international « Actualité de la sociocritique », INALCO, Paris, 14-16 décembre 2011.

 

« Les poètes de la Terreur : récit de fondation et transfert de sacralité dans l’imaginaire robespierriste », conférence inaugurale du CRIST (Centre interuniversitaire de recherche en sociocritique des textes), Université de Montréal, 25 août 2011.

 

« Louis Sébastien Mercier et les ruines de la Révolution française », communication présentée au 13e Congrès international d’études du XVIIIe siècle, Université Karl-Franzens, Graz (Autriche), 25-29 juillet 2011.

 

« Louis XVII contre les barbares : l’enfant-martyr et le devoir de mémoire dans Un roi sans lendemain de Christophe Donner », communication présentée dans le cadre de la journée d’étude « Perdus d’avance. Quand la littérature sauve les vaincus de l’histoire », Université d’Ottawa, 20 mai 2011.

 

« Autoportrait de Robespierre en héros de la Révolution », communication présentée au Colloque « Le héros, le traître et la hauteur des circonstances » organisé par le CRIST (Centre de recherche interuniversitaire en sociocritique des textes), Université de Montréal, 6-7 mars 2009.

 

« Des spectres du passé aux ruines du futur : le Tableau de Paris au carrefour des temporalités », communication présentée au Congrès de la Société canadienne d’étude du dix-huitième siècle, « Le dix-huitième siècle : influence du passé, présence du futur », Université McGill, 15-18 octobre 2008.

 

« L’imaginaire fraternel dans le Nouveau Paris de Louis Sébastien Mercier : l’unité de la famille-nation ou la totalité repensée », communication présentée à la 9th Graduate Conference in French and Francophone Studies,UCSB (University of California, Santa Barbara), 8 mai 2008.

 

« La sédimentation spatio-temporelle dans le Tableau de Paris de Louis Sébastien Mercier », communication présentée à la journée d’étude du Collège de sociocritique de Montréal, Université McGill, 20 avril 2007.

 

« Les mots des “sanguinocrates” ou la Terreur représentée à travers son langage », communication présentée au colloque des jeunes chercheurs en sociocritique et en analyse du discours, Université de Montréal, 26 octobre 2006.

 

« Ruptures et retours : Révolution et régénération dans le Nouveau Paris de Louis Sébastien Mercier », communication présentée au colloque CIEL (Colloque interuniversitaire étudiant en littérature), Université McGill, 8 avril 2005.

 

 

Comptes rendus critiques

 

Compte rendu de Yolande Coste-Rooryck, Le Pari fou de Louis Sébastien Mercier dans le Tableau de Paris (1781-1788) et le Nouveau Paris (1799) : un réalisme militant (Paris, Honoré Champion, 2009),Eighteenth-Century fiction, vol. 24, no 3, printemps 2012, p. 558-560.

 

« Connaissance de soi et corporalité : les réseaux métaphoriques du matérialisme de Diderot », @nalyses, vol. 6, no 3, automne 2011, p. 335-341, URL : http://www.revue-analyses.org/index.php?id=1869 (sur Caroline Jacot-Grapa, Dans le vif du sujet. Diderot, corps et âme, Paris, Classiques Garnier, coll. « L’Europe des Lumières », 2009).

 

« La littérature de la Révolution française est-elle engagée ? », @nalyses, vol. 4, no 2, printemps-été 2009, p. 202-211, URL : http://www.revue-analyses.org/index.php?id=1441 (sur Isabelle Brouard-Arends et Laurent Loty [dir.], Littérature et engagement pendant la Révolution française, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. « Interférences », 2007).

 

« Écritures du social », Spirale, no 223, novembre-décembre 2008, p. 34-35 (sur Philippe Baudorre, Dominique Rabaté et Dominique Viart [dir.], Littérature et sociologie, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, coll. « Sémaphores », 2007).

 

« Espace littéraire et spatialisation de la littérature », @nalyses, vol. 2, no 3, automne 2007, p. 80-85, URL : http://www.revue-analyses.org/index.php?id=895 (sur Xavier Garnier et Pierre Zoberman [dir.], Qu’est-ce qu’un espace littéraire ?, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, coll. « L’imaginaire du texte », 2006).

Champs d'intérêt

  • Littérature française du XVIIIe siècle
  • Prose d’idées
  • Imaginaire révolutionnaire
  • Historiographie
  • Genres autobiographiques
Haut de page