Maîtrise ès arts en lettres françaises (M.A.)

Conditions d’admission

Vous devez détenir un baccalauréat spécialisé approfondi ou spécialisé avec majeure soit en Lettres françaises soit en French Studies ou bien l'équivalent obtenu dans une université accréditée, avec une moyenne d'au moins 70 % (B).

Pour l’admission au champ de la création littéraire, vous devez en outre présenter un dossier de textes représentatifs de votre écriture.

Dans certains cas, on peut recommander que des candidats au programme de maîtrise soient plutôt admis à un programme de propédeutique. Cela a pour but de rendre leur formation équivalente à celle requise pour poursuivre des études supérieures dans la discipline concernée. Un rendement satisfaisant dans le programme de propédeutique est alors nécessaire pour pouvoir demander l’admission au programme de maîtrise.

Visitez le site du Cabinet de la vice-provost aux études supérieures et postdoctorales pour vous inscrire.

Scolarité

Maîtrise avec mémoire (21 crédits)

La scolarité de la maîtrise avec mémoire comprend six séminaires (3 crédits chacun) ainsi qu’un atelier de méthodologie (FRA5590) (3 crédits).

Maîtrise avec thèse (champs de la littérature française et de la littérature québécoise) (15 crédits)

La scolarité de la maîtrise avec thèse comprend quatre séminaires (3 crédits chacun) ainsi qu’un atelier de méthodologie (FRA5590) (3 crédits).

Maîtrise avec thèse (champ de la création littéraire) (15 crédits)

La scolarité de la maîtrise avec thèse comprend quatre séminaires (3 crédits chacun), ainsi qu’un atelier de méthodologie (FRA5590) (3 crédits). Idéalement, l’étudiant doit suivre le séminaire FRA5509 Création littéraire.

FRA5590 Atelier de méthodologie (3 crédits)

L’atelier vous permettra de mieux vous préparer à la recherche et, en particulier, à l’élaboration de votre sujet de thèse et à la rédaction de celle-ci. Il comporte deux volets. D’une part, vous ferez une réflexion critique sur les principes de base de toute recherche (définition d’un objet d’étude, d’une problématique, d’une méthode d’analyse, etc.); de l’autre, vous aborderez des problèmes concrets de la recherche (bibliographie, ressources électroniques, etc.). Une note, satisfaisant ou non satisfaisant, est attribuée à la fin de l’atelier.

Au cours de sa scolarité de maîtrise, un étudiant ne peut obtenir plus de deux notes du même professeur.

Mémoire

Préparé sous la supervision du directeur de mémoire, le projet de mémoire doit être soumis avant la fin de la deuxième session d'inscription, au Comité des études supérieures du Département de français, qui l’approuve ou non (note « satisfaisant » ou « non satisfaisant »). En cas d’échec, l’étudiant a droit, dans un délai de deux mois, à une reprise. S’il échoue une seconde fois, il doit se retirer du programme. Aux sessions d'automne et d'hiver, la date limite de soumission du projet est le dernier jour officiel des cours; à la session printemps-été, la date limite est le 15 juin (ou le dernier jour ouvrable suivant).

Comptant de 3 à 4 pages, le projet de mémoire doit comporter l’énoncé de la problématique, la présentation du corpus envisagé, la présentation du plan envisagé et une présentation des cinq principales références théoriques et/ou critiques (bibliographie commentée).

Le mémoire, d’une cinquantaine de pages, doit révéler que le candidat possède une méthode de travail rigoureuse et qu’il a pris connaissance des principaux ouvrages qui touchent son sujet d’analyse. L’étudiant doit déposer trois exemplaires (dont l’original) de son mémoire au Département de français, qui sera évalué par deux professeurs.

Thèse

Préparé sous la supervision du directeur de thèse, le projet de thèse (FRA7998) doit être soumis avant la fin de la deuxième session d’inscription, au Comité des études supérieures du Département de français, qui l’approuve ou non (note « satisfaisant » ou « non satisfaisant »). En cas d’échec, l’étudiant a droit, dans un délai de deux mois, à une reprise. S’il échoue une seconde fois, il doit se retirer du programme. Aux sessions d’automne et d’hiver, la date limite de soumission du projet est le dernier jour officiel des cours; à la session printemps-été, la date limite est le 15 juin (ou le premier jour ouvrable suivant).

Comptant de 5 à 6 pages, le projet de thèse doit comporter l’énoncé de la problématique, l’état de la question, les objectifs et hypothèses de recherche, l’approche critique ou la méthodologie envisagée, la présentation du corpus envisagé et une bibliographie.

La thèse, d’une centaine de pages, peut être en recherche — travail de recherche selon des méthodes d'analyse et de synthèse critiques — ou bien en création littéraire. Dans tous les cas, elle doit correspondre aux critères habituels : originalité, traitement adéquat du sujet, rigueur de la méthode ou de la technique, etc.

Une thèse de maîtrise en création doit être le lieu d’une réflexion sur une pratique personnelle de la création littéraire. La thèse se compose donc de deux parties qui peuvent prendre des formes variées; ces parties sont d’égale importance, mais non nécessairement de même longueur :

un texte de création inédit : poèmes, contes, nouvelles, roman, pièce de théâtre, essai;
une réflexion sur cette création : analyse personnelle des justifications théoriques, considérations esthétiques, problèmes techniques, formes et genres impliqués, etc.; cette analyse doit s’appuyer sur une bonne connaissance théorique de la question (étude des auteurs ayant traité de la création, de la théorie des genres, etc.).

Une bonne thèse, qu’elle soit en recherche ou en création littéraire, doit reposer sur une recherche exhaustive soumise à un examen critique. Elle doit inclure une description détaillée de la méthodologie utilisée et aboutir à des résultats précis.

L’étudiant dépose trois exemplaires (dont l’original) au Département, accompagnés du visa de dépôt signé par son directeur de thèse. Le Département se charge alors d’organiser la soutenance. Après la soutenance de thèse et une fois effectuées les corrections exigées par les examinateurs, le candidat dépose au Cabinet de la vice-provost aux études supérieures et postdoctorales, sous forme électronique, la version finale de sa thèse accompagnés du formulaire « version finale de la thèse » signé par le directeur de thèse.

Statut et limite de temps

Le candidat à la maîtrise doit être inscrit à temps plein durant au moins trois sessions, généralement au début du programme. Toutes les exigences du programme de maîtrise doivent normalement être remplies en deux ans. Le délai maximum permis est de quatre ans à partir de la date initiale d’inscription au programme.

Haut de page