Dictionnaire Électronique de Chrétien de Troyes : 2e étape (DÉCT2)

CRSH

Chercheur: Pierre Kunstmann

Ce projet est la seconde étape du Dictionnaire Électronique de Chrétien de Troyes, dont la première étape, financée en 2004 par le CRSH, aboutira à la publication, fin 2007, du DÉCT1, première version de ce dictionnaire.

Il consiste à établir et à mettre sur le Web un dictionnaire électronique de l'oeuvre de Chrétien de Troyes, romancier du XIIe siècle, inventeur du roman moderne, devenu un classique de la littérature française. Le dictionnaire, à la fois outil d'exploitation et ensemble de données résultant d'une analyse fine et détaillée des textes ainsi que de leur interprétation, fera partie des instruments que le Laboratoire de Français Ancien (LFA, Université d'Ottawa) présente au public sur son site Web. Ce site vise à une large diffusion de travaux effectués en conformité aux normes et critères de la linguistique et de la philologie françaises. Toutefois le dictionnaire (successivement DÉCT1 et DÉCT2), sera matériellement placé sur le serveur du laboratoire Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF) du CNRS à Nancy, et sera consultable grâce au logiciel Stella, conçu à l'origine pour la base textuelle FRANTEXT.

Le DÉCT est un dictionnaire de corpus et permet un va-et-vient entre les articles de dictionnaire et les textes constituant le corpus sur lequel se fonde le dictionnaire (Érec, Cligès, Lancelot, Yvain, Perceval); il est accompagné d’un programme de concordance puissant. La taille limitée du corpus, la lemmatisation de tous les mots (lexicaux et grammaticaux) et leur étiquetage grammatical permettent une navigation complète et systématique entre dictionnaire et corpus et donnent à la recherche des mots en contexte une efficacité précieuse.

Le dictionnaire, qui sera accompagné d'une classification conceptuelle du vocabulaire de l'auteur, permettra d'offrir aux spécialistes des moyens de travail, de réflexion et de recherche inédits. Base lexicale aux nombreuses possibilités d'interrogation, il sera en accès libre sur la Toile pour toute personne intéressée, du simple amateur au chercheur spécialiste. Il débouchera également sur une série d'articles soumis aux grandes revues savantes et sur diverses communications aux principaux colloques et congrès dans notre discipline.

Le DÉCT1 se limitait volontairement aux mots lexicaux du manuscrit P (le meilleur et le seul qui présente les cinq romans de Chrétien dans leur intégralité). Le DÉCT2 constituera un élargissement et un enrichissement considérable de la première version, lui conférant en quelque sorte une troisième dimension. Cet effet de profondeur résultera de l’ajout capital des mots grammaticaux, des variantes des autres manuscrits (variations lexicales; variations également dans la collocation des termes), du classement sémantique des mots relevés, des axes de synonymie contextuelle et d’antonymie, d’holonymie et de méronymie (relations entre partie et tout).

La diffusion des résultats se fera naturellement d'abord par le Web. Le site LFA est bien établi et s'est taillé une excellente réputation; la branche Textes de Français Ancien, base constituée au LFA et placée sur le serveur de l'ARTFL à Chicago, nous permet, par ce biais, de toucher un bon nombre d'internautes. L'ATILF, de son côté, rejoint beaucoup d'usagers (chercheurs, étudiants, public lettré), en France surtout, mais aussi dans la plupart des pays où l'on s'intéresse à la culture française.

Soulignons le caractère original de ce projet, regroupant plusieurs spécialistes à l'intérieur d'un réseau de collaborations internationales (LFA, ATILF, Université de Stuttgart), faisant intervenir plusieurs disciplines (littérature, philologie et linguistique françaises), proposant en ligne, en accès libre, un outil novateur aux possibilités multiples. Nous espérons faciliter ainsi, dans notre domaine d'études, la translatio, le passage du support papier au support électronique dans des conditions telles qu'il pourra s'effectuer non seulement sans dommage, mais aussi avec un gain appréciable 

 

Haut de page