Édition des inédits de Jacques Ferron. Jacques Ferron inédit

CRSH

Responsable : Marcel Olscamp

Collaborateurs : Jean-Pierre Boucher (McGill), Pierre Cantin (Collège de l’Outaouais),Lucie Joubert, Pierre L’Hérault (Concordia University) et Ginette Michaud (Université de Montréal).

Ce projet constitue la seconde phase du projet « Jacques Ferron inédit. Enjeux et perspectives », subventionné par le CRSH de 1997 à 2000; il entend poursuivre la publication et la mise en valeur du Fonds Jacques-Ferron déposé à la Bibliothèque nationale du Québec (BNQ) en 1994. Notre groupe, qui a déjà plusieurs réalisations à son actif, veut faire connaître ces manuscrits — par le biais de publications annotées et commentées — et approfondir la connaissance du corpus ferronien par une série d‘études qui tiennent compte de ce nouvel apport. Ces ouvrages seront publiés dans une collection déjà existante, fondée dans ce but, il y a trois ans, par notre équipe de recherche. Sur le modèle des publications sériées européennes consacrées aux grands auteurs, les « Cahiers Jacques-Ferron » donnent à lire en effet, dans un apparat critique à la fois souple et rigoureux, les précieux inédits de l’écrivain tout en établissant clairement leur statut particulier par rapport aux œuvres publiées du vivant de l’auteur.

Notre projet contribue à l’avancement des connaissances de plusieurs manières :

  • Il rend accessible, par un travail clair et scientifique, un riche ensemble de manuscrits dont l’importance littéraire, sociale et historique ne fait aucun doute.
  • Comme nous nous intéressons principalement aux inédits du romancier et aux problèmes que leur édition soulève, les ouvrages que nous avons déjà publiés et ceux qui sont à venir invitent à poursuivre une réflexion sur la pratique de la génétique textuelle au Canada français.
  • De par la position centrale de Jacques Ferron dans l’évolution intellectuelle du Québec moderne, la publication de ses écrits et correspondances est à même de susciter la relecture d’une société. À cet égard, la publication de correspondances croisées — assez rare au Canada — nous permettra de jeter un regard neuf sur les milieux littéraires, sociaux et politiques dont le Dr Ferron fut un acteur important de 1950 à 1985.

Le projet, qui s’étale sur trois ans, permettra de mener à bien deux types de travaux :

  • L’établissement du texte et l’annotation de plusieurs manuscrits ferroniens — romans, chroniques, correspondances — accompagnés d’études et d’analyses de genèse qui approfondiront ce nouveau corpus en le situant dans le contexte plus large de l’œuvre du romancier.

Outre l’édition de ces manuscrits, la publication d’un ensemble d’ouvrages de référence (Actes d’un colloque international sur l’intertextualité ferronienne, bibliographie critique, inventaire descriptif du Fonds Ferron) destinés à favoriser et faciliter les travaux de recherches futurs dans le domaine des études sur cet écrivain.

Haut de page