Recherche des professeurs

Aronovitch, Hilliard 

« La démocratie libérale: contexte culturel et fondements philosophiques »

Mes recherches actuelles visent à comprendre comment les orientations politiques et les valeurs sociales peuvent évoluer, comment on peut les évaluer, et de quelle façon elles déterminent le système politico-juridique et sont déterminées par celui-ci. Selon l’hypothèse qui sera explorée, les réponses à ces questions permettent d’éclairer les objectifs, fondements et justifications de la démocratie libérale.


Collobert, Catherine
 *

« La subjugation philosophique de la poésie: stratégies et mise en œuvre platoniciennes »

Ma recherche actuelle porte sur la réception philosophique de la littérature chez Platon et sur la philosophie de la littérature. Le discours philosophique platonicien, reconnu pour exploiter les multiples ressources du langage poétique, est à la fois le résultat et l’expression d’une critique littéraire. Cette dernière peut se lire d’une part, dans le discours platonicien qui prend pour objet spécifique la littérature, et d’autre part, dans la forme même du discours platonicien, qui est une mise en fiction et une théâtralisation de la pensée philosophique. Il s’agit ainsi de montrer qu’une réception philosophique de la littérature, qui comprend d’une part, une réflexion sur la pratique et l’objet littéraires, et d’autre part, un usage spécifique de la littérature et de ses formes, consiste en une stratégie d’appropriation qui vise la subjugation de la littérature. Les frontières du littéraire et du philosophique s’effacent : la littérature devient territoire philosophique. Une telle entreprise a ceci de spécifique qu’elle se propose de supprimer la différence entre philosophie et poésie : l’intention et l’objet philosophiques d’une part, et poétiques d’autre part, sont confondus et leurs différences essentielles dépassées.

Je prépare actuellement un ouvrage intitulé Territoire littéraire et territoire philosophique : l’annexion platonicienne.


Côté, Antoine
 *


Forster, Paul


« Peirce et la menace du nominalisme »


Selon Peirce, le nominalisme est un système philosophique qui comprend une théorie de la connaissance et des valeurs ainsi qu’une métaphysique, et qui est représentatif de l'empirisme de la fin du 19ième siècle et du début du 20ième siècle.  Dans le livre que je rédige présentement, j'explique la réponse systématique de Peirce au nominalisme et défend la thèse selon laquelle sa critique est fondée sur les innovations qu’il a lui-même apportées dans les champs de la logique et des mathématiques.



Moggach, Douglas
 *


« Théorie politique et esthétique, 1750-1900 »

Ce projet cherche à clarifier les sources et les conséquences politiques des théories esthétiques du dix-huitième et du dix-neuvième siècle, en traçant l'émergence, dans le romantisme et l'idéalisme allemand, d'importantes idées neuves sur l'individu dans ses interactions avec la nature, la société et l'environnement construit.


Philie, Patrice

Je travaille présentement sur la nature de la rationalité.  À ce stade-ci, la stratégie consiste à explorer les conceptions de la rationalité chez certains philosophes—tels Frege, Wittgenstein, Quine, et Davidson—et à trouver un lien conceptuel entre leurs différentes conceptions. Cela nécessite une lecture attentive de textes-clés pour en extraire une conception de la rationalité ainsi qu'une défense de l'interprétation proposée


Reid, Jeffrey

« Hegel et la dimension éthique du discours objectif »

J’examine des différentes formes de discours en tant qu’elles se présentent dans laPhénoménologie de l’esprit, où chaque figure de conscience s’accompagne d’un discours propre. Puisque chaque figure représente une certaine façon d’être dans le monde et d’être avec les autres, ces figures de discours sont derechef éthiques, au sens hégélien d’une reconnaissance de la subjectivité de l’autre. Comment le langage que nous articulons engendre-t-il l’espace éthique dans lequel nous vivons ?


Rietti, Sophie

Je travaille actuellement sur les problèmes moraux liés au travail émotionnel et à la transmission des émotions, deux enjeux qui ont été beaucoup explorés du point de vue empirique dans les domaines des sciences sociales et de la psychologie, mais auxquels les philosophes ont porté peu d’attention, malgré la résurgence récente d'intérêt pour les émotions en général et les dimensions morales des émotions en particulier. Ce projet est aussi relié à mes intérêts plus généraux concernant le réalisme psychologique en philosophie morale.


Robichaud, David 

Je travaille actuellement sur deux projets de recherche. Le premier vise à mettre en lumière et à évaluer les différents fondements normatifs sur lesquels nous pouvons construire des justifications de droits linguistiques et culturels. Distinguer ces sources de normativité (recherche d’égalité, reconnaissance de l’identité, préservation d’objet ayant une valeur instrumentale ou intrinsèque, internalisation d’externalités, etc.) et évaluer la possibilité d’en faire découler des droits ou des politiques permet de jeter un éclairage nouveau sur la littérature portant sur les droits linguistiques et culturels et de remettre en question des arguments et des conclusions généralement acceptées.

Mon second projet de recherche porte sur la confiance interpersonnelle et sociale, sur ses déterminants et sur son importance pour les théories institutionnelles. Plus précisément, et en lien avec mes préoccupations linguistiques et culturelles, j’analyse une trouvaille récente qui établit une corrélation entre l’hétérogénéité des communautés (socioéconomique et ethnoculturelle) et un niveau de confiance moins élevé envers les individus formant cette communauté ainsi que les institutions propres à celle-ci. Une meilleure compréhension de cette corrélation ainsi que de la nature et des déterminants de la confiance pourront permettre de tirer des conclusions normatives importantes entre autres pour la configuration des institutions. Ce travail de recherche est rendu possible grâce à la participation financière du Programme Développement Savoir du CRSH (jusqu’en 2014).

Rusnock, Paul *

Le philosophe pragois Bernard Bolzano (1781-1848) est le sujet principal de ma recherche en ce moment.  Un des plus grands philosophes du XIXe siècle, Bolzano a apporté des contributions du premier ordre à la logique, la mathématique, la métaphysique, l'éthique, la philosophie politique, la philosophie de la religion et l'esthétique.  Il était en même temps un intellectuel public qui a joué un rôle décisif dans l'histoire de son pays (La Bohême, qui fait maintenant partie de la république tchèque, mais qui était à l'époque une des provinces de l'empire autrichien).
Je travaille actuellement avec deux collègues (Rolf George de l'Université de Waterloo, et Jan Sebestik du CNRS à Paris) sur plusieurs projets qui ont pour but de rendre les contributions de Bolzano plus accessibles aux philosophes anglophones et francophones.  Nous travaillons entre autres sur un livre sur la vie et l'œuvre de Bolzano, et sur des traductions, y compris une traduction intégrale de la Wissenschaftslehre en anglais. 


Sikka, Sonia *

« L’identité culturelle de Herder à Heidegger »

Mon projet actuel examine le concept d’identité culturelle dans les écrits de philosophes allemands, et porte particulièrement sur la pensée de Johann Gottfried Herder. Mon étude aborde les thèmes tels que le langage, la race, la religion, la raison, le relativisme et le pluralisme.

Sneddon, Andrew

Mon projet de recherche actuel est un livre provisoirement intitulé Wide Moral Agency: Externalism, Amoralism, & Moral Psychology. Ce projet est une explication ouvertement  externaliste des capacités psychologiques en vue de l’attribution d’une responsabilité morale, de la production d’actions, et du raisonnement et du jugement moraux. Ce projet s’appuie à la fois sur le débat philosophique portant sur internalisme et externalisme en psychologie et sur les recherches empiriques contemporaines en psychologie morale. Il accorde également une attention particulière à l’amoralisme, c’est-à-dire aux différentes espèces d’insensibilités aux considérations morales. 

* Ces recherches font l'objet d'une subvention du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH)

Haut de page