Louise FRAPPIER

Carte électronique

Louise FRAPPIER
Membre de la Faculté des études supérieures et postdoctorales et autorisée à diriger des thèses et Professeure agrégée, Département de théâtre et Directrice des études de premier cycle

2003 – Ph.D. en études françaises, Université de Montréal
1992 – M.A. en études françaises, Université de Montréal

SMN 216

Bureau : 613-562-5800 poste 1261

Courriel professionnel : lfrappi2@uOttawa.ca

Louise Frappier

Biographie

Membre de la Faculté des études supérieures et postdoctorales et autorisée à diriger des thèses.

Louise Frappier est professeure agrégée au Département de théâtre de l’Université d’Ottawa, où elle donne des cours sur l’histoire et la théorie du théâtre.

Elle a étudié au Département d’études françaises de l’Université de Montréal, où elle a obtenu une maîtrise sur la représentation du livre-objet dans les romans de Gérard Bessette en 1992. Elle a été pensionnaire scientifique étrangère à l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud (1994-1995) avant de compléter un doctorat sur le sacré et les passions dans la tragédie française du XVIe siècle (Université de Montréal, 2003). Elle s’est ensuite jointe au “Groupe de recherche sur les entrées solennelles” (GRES) pour un stage postdoctoral au Département d’études françaises de l’Université Concordia (2003-2005). Pendant ses études doctorales et postdoctorales, elle a donné des cours au Conservatoire Lassalle, au Collège Gérald-Godin, à l’Université de Montréal et à l’Université Concordia. Elle a ensuite enseigné au Département de français de l’Université Simon Fraser à titre de professeure adjointe (2006-2009).

Ses publications portent sur la tragédie humaniste et sur les entrées solennelles dans la France de l’Ancien Régime, de même que sur le théâtre et la littérature du Québec. Elle a récemment dirigé un dossier sur la littérature tragique de la Renaissance pour la revue Études françaises (2008) et édité un collectif sur les entrées solennelles avec Marie-France Wagner et Claire Latraverse (Champion, 2007). Elle poursuit actuellement des recherches sur le développement de la tragédie française au XVIe siècle et sur la représentation du pouvoir dans les spectacles de la Renaissance. Elle s’intéresse de manière générale aux rapports entre le théâtre, la philosophie politique et l’histoire des idées.

Publications (sélection)

Ouvrages collectifs

Joël Beddows et Louise Frappier (dir.), Histoire et mémoire au théâtre. Perspectives contemporaines, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 2016, 288 p.

Marie-France Wagner, Louise Frappier et Claire Latraverse (dir.), Les Jeux de l'échange : entrées solennelles et divertissements du XVe au XVIIe siècle, Paris, Champion, 2007, 439 p.

Numéros de revue

Louise Frappier et Anne G. Graham, (éds), « L’exemplarité de la scène : théâtre, politique et religion au XVIe siècle », Tangence, no 104, hiver 2014.

Louise Frappier, (éd.), « La littérature tragique du XVIe siècle en France, Études françaises, vol. 44, no 2, 2008, 165 p.

Chapitres de livres

LouiseFrappier, « "Un mélange de barbarie et de préciosité " : Garnier sur la scène contemporaine », dans Joël Beddows et Louise Frappier (dir.), Histoire et mémoire au théâtre. Perspectives contemporaines, Sainte-Foy, PUL, 2016, p. 65-81.

Joël Beddows et Louise Frappier, dans Joël Beddows et Louise Frappier (dir.), dans « L’histoire comme praxis mémorielle », Histoire et mémoire au théâtre. Perspectives contemporaines, PUL, 2016, p. 3-16.

Louise Frappier, « Bouffe ou les plaisirs de la panse!», dans Mariette Théberge, Françine Chaîné et Sylvie A. Lamoureux (dir.), Biennale Zones théâtrales 2013, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval, 2015, p. 100-108.

Louise Frappier, « De la satire à la consolation : la diffusion de la Réforme par le théâtre », dans Luc Vaillancourt (éd.), Rumeurs, propagande et manipulation de l’opinion publique du XIVe au XVIe siècle, Sainte-Foy, Presses de l'Université Laval (à paraître).

Marie Ange Croft et Louise Frappier, « Archibald Cameron de Locheill, ou un épisode de la guerre de sept ans en Canada (1865 et 1868) : étude d’une version dramatique des Anciens Canadiens (textes et représentations) », dans Claude La Charité et Rainier Grutman (dir.), Les Anciens Canadiens, 150 après. Préfigurations, représentations et réfractions, Québec, Presses de l'Université du Québec (à paraître)

Louise Frappier, « Le motif de l'entrée solennelle dans l'œuvre d'Agrippa d'Aubigné», dans Marie-Claude Canova-Green et Marie-France Wagner (dir.), Writing Royal Entries in Early Modern Europe (1500-1800), Turnhout, Brepols, 2013, p. 265-271.

Louise Frappier, « Image de l'Ouest canadien dans les Drames de l'Amérique du Nord de Henri-Émile Chevalier », dans Guy Poirier (dir.), Espaces francophones de la Colombie-Britannique, Ottawa, Les éditions David, 2012, tome III, p. 11-28.

Louise Frappier, « Un théâtre de papier : critique et parole dramatique dans Le Fantasque (1987-1846)», dans Marie-Eve Thérenty et Alain Vaillant (dir.), Presse, nations et mondialisation au XIXe siècle, Paris, Nouveau Monde éditions, 2010, p. 263-275.

Louise Frappier, « Le motif de la fleur de lis dans les entrées royales françaises (XVe-XVIIe siècles)», dans John Nassichuk dir.), Vérité et fiction dans les entrées solennelles à la Renaissance et à l'âge classique, Québec, Presses de l'Université Laval, 2009, p. 209-230.

Louise Frappier, « Le spectacle des passions sur la scène humaniste : fonction et statut de la lamentation dans les tragédies de Robert Garnier », dans Marie-France Wagner, Louise Frappier et Claire Latraverse, Les jeux de l’échange : entrées solennelles et divertissements du XVe au XVIIe siècle, Paris, Honoré Champion, 2007, p. 319-341.

« Louis XIII à Avignon : rhétorique jésuite et représentation urbaine dans la Voye de laict (1623) », dans Marie-France Wagner et Catherine Mavrikakis (dir.), Le spectacle dans la rue : événements, rituels et récits, Montréal, Lux, 2005, p. 105-116.

« Spectacle tragique et conception de l'histoire dans la seconde moitié du XVIe siècle en France », dans Marie-France Wagner et Claire Lebrun-Gouanvic (dir.), Les arts du spectacle au théâtre (1550-1700), Paris, Champion, 2001, p. 35-50.

Articles

Margaret Reeves et Louise Frappier, « CSRS/SCÉR (1976-2014) : Une brève histoire de la Société canadienne d'études de la Renaissance/A Brief History of the Canadian Society of Renaissance Studies », Renaissance and Reformation/Renaissance et Réforme, vol.37, no 3, été 2014, p. 95-125.


 Louise Frappier, « L’exemplarité de Jules César dans la tragédie humaniste: Muret, Grévin, Garnier », Tangence, no 104, hiver 2014, p. 107-136.

Louise Frappier, « Histoire tragique et tragédie : anatomie du pathétique dans les nouvelles de François de Rosset », Tangence, no 96, été 2011, p. 11-25.

Louise Frappier, « Construction de la figure monarchique et perfection divine dans les récits d'entrée royale à Avignon (1600 et 1622) », EMF : Studies in Early Modern France, vol. 12, 2009, p. 26-43.


Louise Frappier, « Sénèque revisité : la topique de la Fortune dans les tragédies de Robert Garnier », Études françaises, vol. 44, no 2, 2008 p. 69-83

Champs d'intérêt

  • Histoire des genres théâtraux (en particulier la tragédie)
  • Théâtre français d’Ancien Régime (XVIe et XVIIe siècle)
  • Cérémonies urbaines (en particulier les entrées royales)
  • Théâtre québécois du XIXe siècle
Haut de page