Joshua Buck

Majeure en Études anciennes, 2013

Laissez-moi débuter par dire qu’une chose que j’ai apprise en étudiant les Études anciennes, c’est que le programme c’est plus que de la formation académique, c’est une façon de vivre; ce n’est pas possible d’étudier cette discipline tout simplement pour passer à autre chose parce ce que les aspects du programme vont influencer toutes les sphères de votre vie. J’ai des amis qui ont étudié en Relations internationales, en Sciences politiques et en Anthropologie ; et je peux dire que les programmes d’Arts et de Sciences proviennent des fondements des  Études anciennes et qu’il est possible de sentir leur influence à travers plusieurs de ces disciplines. Étudier dans cette discipline permet de faire une analyse critique des différents comportements de notre société, de régler des problèmes, de réfléchir plus efficacement aux décisions que nous devons prendre, de côtoyer les plus grands esprits du passé afin de définir notre présent et notre avenir et de nous donner un aperçu de la base morale de ce qui est juste et bon pour une société libre. Les Études anciennes nous renseignent sur les origines de notre démocratie et de nos libertés et nous permettent de comprendre les fondements de notre société moderne.

Il y a déjà un an que j’ai terminé mon programme et j’ai pu me trouver un emploi immédiatement après l’obtention de mon diplôme. J’occupe le poste d’assistant personnel d’un ministre important du Gouvernement fédéral et mon poste consiste à le renseigner sur les réunions auxquelles il doit participer et de veiller à ce que son travail se déroule bien. Mes lectures de Thucydide et Seneca ont formé ma confiance en moi. Mes études m’ont donné la chance d’apprendre comment me bâtir un bon réseau dans la vie et comment utiliser mon temps le plus efficacement possible. Je suis maintenant en mesure d’appliquer ce que j’ai appris dans mes lectures tout au long de mon cheminement et dans le contexte de tous les jours. Mon passage dans ce programme me permet maintenant d’être en mesure de prodiguer des conseils pratiques de façon opportune dans mon contexte professionnel ainsi que d’être en mesure de bien recevoir une critique et de pouvoir appliquer un changement immédiatement. Je peux aussi communiquer plus facilement avec des collègues sur le plan intellectuel, ce qui peut être moins le cas avec mes pairs provenant d’autres disciplines. De nombreux programmes universitaires forment les gens avec de grandes théories, mais le programme d’Études anciennes vous prépare pour la vie. Un homme sage a dit une fois :    « L’éducation n’est pas une préparation pour la vie ; c’est la vie elle-même. » On pourrait facilement substituer ainsi : « Les Études anciennes ne sont pas une préparation à la vie ; c’est la vie elle-même. »

Dans le monde de la politique, il existe une précarité d’emploi que souvent ce n’est pas tout le monde qui est à l’aise de vivre avec mais je crois que mon cheminement scolaire m’a équipé pour réussir, peu importe mon domaine professionnel. Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire nos histoires et de contribuer à la sensibilisation du programme d’Études anciennes. C’est très triste que, de nos jours, tant d’étudiants grandissent sans rien connaître de cette discipline qui était, jusqu’au milieu du XXe siècle, une partie essentielle de la formation académique de chaque étudiant.

Haut de page