2000 : Robert Dickson, Département d’études françaises et de traduction, Université Laurentienne

Robert Dickson a étudié à l’Université de Toronto et à l’Université Laval et a enseigné à Paris avant de s’installer à Sudbury. Très tôt, il s’associe aux jeunes organismes artistiques francophones de Sudbury, notamment aux Éditions Prise de parole, où il joue toujours un rôle actif. Il a publié six recueils de poésie dont Humains paysages en temps de paix relative, Prix littéraire du Gouverneur général en 2002.Il a établi la traduction française de Frog Moon de la romancière Lola Lemire Tostevin (Kaki, 1997) et de Kiss of the Fur Queende Tomson Highway, (Champion et Ooneemeetoo, 2004).
Ses traductions anglaises de trois pièces du dramaturge Jean Marc Dalpé ont tenu l’affiche à Toronto, Ottawa, Montréal, Vancouver et au Festival Stratford en Ontario.Dickson a participé à de nombreux Salons du livre et à des Festivals littéraires au Canada (Montréal, Ottawa, Moncton, Winnipeg, Trois Rivières…) et à l’étranger (France, Belgique, Irlande, Croatie). Les Éditions Prise de parole ont lancé Libertés provisoires (poèmes) en mars 2005; l’artiste française Sofi Hémon a réalisé en 2006 un livre d’artiste à partir de son poème, Oser l’osier.

Haut de page