Beddows, Joël (fonds, P382)

Dates extrêmes et collation

1990-2013. – 1,26 m linéaire de doc. textuels et autres documents.

Notice biographique

Beddows, Joseph (Joël) Lukas. Professeur, metteur en scène et conseiller dramaturgique, directeur de troupe, traducteur. Sturgeon Falls (Ontario), 6 février 1971-. Fils de John George Beddows II et de Katherine Magdalena Beddows (née Grabish); marié à Isaac Lawrence Aronovitch; frère de Katherine Ruth, John Sydney, Patricia Anne et John Cameron; père de Raphaëlle Katherine Aronovitch-Beddows. École Ste-Marie, Field (Ontario), prématernelle et maternelle; École St-Joseph et École Écho-Jeunesse, Sturgeon Falls, études primaires; Chippewa Secondary School, North Bay (Ontario), et École secondaire Northern, Sturgeon Falls, études secondaires. Université d'Ottawa, B.A. Théâtre (1990-1994); Paris III – Sorbonne Nouvelle, Institut d’études théâtrales, DEA, (1995-1996); University of Toronto, Graduate Centre for the Study of Drama, Ph. D. (1996-2000). Université de Toronto et Université du Québec à Montréal, chargé de cours, 1997-1999. Université d’Ottawa, Département de théâtre, chargé de cours, 1999-2002; professeur adjoint, 2002-2006; professeur agrégé, depuis 2006; directeur, depuis 2011. Titulaire, Chaire de recherche sur la francophonie canadienne (pratiques culturelles), depuis 2007. Théâtre la Catapulte, Ottawa, directeur artistique, 1998-2010. Directeur du Département de théâtre de l’Université d’Ottawa de 2011 à 2016; Théâtre français, Toronto, directeur artistique à compter de juillet 2016. Distinctions, outre les mises en nomination : Palme de La Meilleure Mise en scène de la saison 2002-2003 pour Le Testament du couturier de Michel Ouellette remise par le CCC, section francophone, 2003; Masque de la production franco-canadienne de l'AQT pour Le Testament du couturier de Michel Ouellette, 2004; Prix Théâtre Le Droit pour « la mise en scène du Testament du couturier de Michel Ouellette et pour la qualité exceptionnelle de son travail en tant que directeur artistique du Théâtre la Catapulte », 2004. Masque de la production franco-canadienne de l'AQT et Prix Jessie-Richardson de la meilleure production jeune public pour Cette fille-là de Joan MacLeod, traduction d'Olivier Choinière, 2005; Prix John-Hirsch, 2005; Palme de La Meilleure Production de la saison 2005-2006 pour La Société de Métis de Normand Chaurette remise par le CCC, section francophone, 2006; Palme de La Meilleure Mise en scène de la saison 2007-2008 remise par le CCC, section anglophone, et Prix Rideau de la meilleure production de la saison 2007-2008 pour The Empire Builders (Les Bâtisseurs d'Empires) de Boris Vian, 2008; Prix Marcus remis par le Centre national des Arts (CNA), l'Association des théâtres francophones du Canada (ATFC) et l'Ambassade de France, 2009; Prix Rideau, meilleure production anglophone de l'année, meilleure , meilleure mise en scène anglophone de l'année, Swimming in the Shallows d'Adam Bock, 2011; Prix Rideau, meilleure mise en scène anglophone de l'année, The Lavender Railroad de Lawrence Aronovitch, 2012; Prix Rideau, meilleur texte francophone de l'année, meilleure mise en scène francophone de l'année, Prix d'excellence artistique avant-scène Théâtre Action pour la mise en scène de Frères d'hiver de Michel Ouellette, dans une adaptation de Joël Beddows et Marie Claude Dicaire, 2012; Prix Rideau, meilleure production anglophone de l'année , East of Berlin de Hannah Moscovitch, 2013. Publications, outre les chapitres de livres et les articles : Des planches à la palette, Prise de parole, 2005, 42 p.; (avec Amélie Mercier), Pour mettre au monde un théâtre franco-ontarien : les 35 ans de Théâtre Action, Ottawa, 2007, 90 p.; (dir) Les Partitions d'une époque : les pièces d'André Paiement et du Théâtre du Nouvel-Ontario (1971-1976), sous la direction de Joël Beddows, 2 tomes, Prise de parole, 2004, 282 p. et 350 p.; Histoire et mémoire au théâtre perspectives contemporaines, sous la direction de Joël Beddows et Louise Frappier, Presses de l'Université Laval, 2016, 288 p.; Les théâtres professionnels du Canada francophone, sous la direction d'Hélène Beauchamp et de Joël Beddows, Prise de parole, 2014, 304 p. Sources : Dossier administratif du CRCCF; Biographie de Joël Beddows (page web).

Portée et contenu

Le fonds Joël-Beddows, tel que proposé, témoigne de l'ensemble des activités personnelles et professionnelles du créateur, mais de manière non-exhaustive. Il s'agit de premiers versements d'un fonds d'importance, exceptionnellement déposé au CRCCF les 6 mai et 16 août 2011, et le 14 mai 2014. D'autres accroissements s'ajouteraient au fil des activités du créateur. Ces premiers accroissements témoignent en particulier des études supérieures de Joël Beddows (séminaire de D.E.A., théorie théâtrale, sémiotique, théâtre de la Renaissance, examen de synthèse et doctorat); de sa direction artistique au Théâtre la Catapulte; gestion de budget; le Catalyseur, bulletin d'information du Théâtre la Catapulte; de la réception  critique de ses mises en scène ou productions; de théâtre destiné aux publics adolescents (De un peu à beaucoup, mais toujours passionnément!); de son enseignement et de ses recherches au Département de théâtre de l'Université d'Ottawa; de ses mises en scène; des pièces de théâtre sur lesquelles il a  travaillé comme metteur en scène, ou auxquelles il s'est intéressé, notamment, Ex Cathedra et The Lavender Railroad (Aronovitch), Happy Days (Beckett), Swimming in the Sallows (Brock), Rage (Riml), Le chien (Dalpé), Société de Métis (Chaurette), Exit(s) (Moquin), Cette fille-là (MacLeod), Safari de Banlieue (Cloutier), Faust : Chroniques de la démesure (Léger), Empire Builders (Vian), Projet Turandot et L'Honnête homme/un One Woman Show (Le Myre), Le testament du couturier (Ouelette), Projet Rideau Project (Gauthier-Ouellette-Ng-Moquin-Brault-Migneron), Trash = Rebut (Migneron); sa pièce inédite Huard ( Beddows); les prix et distinctions qu'il a reçus (Rideau, Le Droit, Marcus, Hirsh); de résidences artistiques; de ses relations avec la Maison de la culture (Gatineau); et de son rayonnement international. Le fonds comprend notamment : de la correspondance, courriels et télécopies; des coupures de journaux; des programmes de théâtre; des documents de promotion et de publicité; des photographies; des compte rendus; des notes de cours, syllabus, introduction, chronologies, bibliographies; diverses notes écrites à la main pour la mise en scène; révisions, sa pièce de théâtre inédite Huard (Beddows); schémas de scène, dont un livret; croquis de salle; listes de contacts; horaire de répétitions et de pratiques; cahier d'examen; notes personnelles; dissertations; agendas (1998-2012); budget; listes de matériels; plans de communications; rapports d'activités; communiqués de presse; entrevues et commentaires; thèse; fiches techniques; cahiers de régie; le Testament du couturier : texte version finale, notes personnelles, horaire des tournées et répétitions; notes sur des idées de costumes; des cahiers de notes personnelles; des spicilèges de photographies et de coupures de journaux; des cd, dvd, et vidéocassettes; des plaques, certificats et médailles; de la documentation de recherche.

Notes complémentaires

  • Acquis de Joël Beddows au 6 mai 2011, par donation.
  • La reproduction, la publication, la diffusion et toutes autres utilisations de ces documents sont assujetties au droit de propriété de l'Université d'Ottawa ainsi qu'à la Loi sur le droit d'auteur.
  • 2 versements au 14 mai 2014; autres versements prévus.

Cette notice est en cours d'évaluation ou de révision.

Haut de page