Création du Conseil francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton

En 1979, l’ACFO régionale d’Ottawa-Carleton invite les membres des comités consultatifs de langue française et les conseillers scolaires d’Ottawa-Carleton à se regrouper pour former « un conseil parallèle » dans le but de développer les structures d’un nouveau conseil scolaire homogène de langue française à Ottawa-Carleton. Le 16 novembre 1979, le « conseil parallèle », alors composé de 32 élus francophones, devient le Conseil francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton. Pierre de Blois, président de l’ACFO régionale, assure la coordination entre les conseillers scolaires. Lucien Bradet, conseiller scolaire au CSO, est élu à la présidence et Aurèle Lalonde en est le vice-président. Des représentants sont également désignés pour former un comité de coordination. En fait, le Conseil francophone de planification scolaire se consacre principalement à :

[l]a transition entre la structure politique actuelle en matière d’éducation dans la région et la création du conseil scolaire homogène de langue française d’Ottawa-Carleton; agir comme groupe de pression auprès des autorités provinciales et locales en matière d’éducation; identifier les besoins scolaires des francophones d’Ottawa-Carleton […]; obtenir pour la population des meilleurs services éducatifs [et] assurer à la population francophone une meilleure coordination des services d’éducation entre les différents paliers et conseil scolaire de la région d’Ottawa-Carleton (Université d’Ottawa, CRCCF, C95/1/1).

Liste des membres fondateurs du Conseil francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton, Ottawa. Université d’Ottawa, CRCCF, Fonds Conseil scolaire francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton (C95_1_1liste).

Durant les années 1980, le Conseil francophone de planification scolaire réajuste son tir en matière de gestion scolaire. En effet, plusieurs tensions apparaissent au sein de l’organisation, spécialement à la suite de la déposition du rapport du comité mixte (recommandation de la fusion des conseils scolaires des écoles séparées d’Ottawa et de Carleton) et de la loi 30 (parachèvement du financement des écoles secondaires catholiques de langue française en Ontario).

Le 28 avril 1986, le Conseil francophone de planification scolaire présente un mémoire au comité Roy (Comité d’étude pour l’éducation en langue française d’Ottawa-Carleton) dans lequel on recommande la création d’un conseil scolaire de langue française à Ottawa-Carleton inspirée du « modèle de mise en œuvre d’un conseil scolaire de langue française » de Maurice Lapointe, é.c., dans Un conseil à suivre. Celui-cipropose, entre autres choses, la création d’un conseil scolaire de langue française à deux secteurs : l’un séparé (catholique) et l’autre public (non confessionnel). Pour le Conseil francophone de planification scolaire, le nouveau conseil scolaire de langue française réunira tous les élèves francophones sous une seule juridiction et « assumer[a]  un rôle de leadership dans la communauté francophone d’Ottawa-Carleton. La minorité francophone [doit] pouvoir compter sur ses institutions pour assurer son développement culturel et son épanouissement » (Université d’Ottawa, CRCCF, C95/3/23).

Communiqué de presse du Conseil francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton, Ottawa. Université d’Ottawa, CRCCF, Fonds Conseil scolaire francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton (C95_1_1communique_p1 et C95_1_1communique_p2).

________________________________________________________________________

Bibliographie

Archives

Université d’Ottawa, Centre de recherche en civilisation canadienne-française

Fonds Conseil scolaire francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton (C95)

 « Mémoire du Conseil francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton au comité Roy », 28 avril 1986, p. 2, C95/3/23.

« Communiqué de presse du Conseil francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton », Ottawa, 4 mars 1986, C95/1/1.

« Communiqué de presse du Conseil francophone de planification scolaire d’Ottawa-Carleton », 4 mars 1986, Ottawa, C95/1/5.

Livres

Behiels, Michael D. (2005). La francophonie canadienne : renouveau constitutionnel et gouvernance scolaire, Ottawa, Les Presses de l’Université d’Ottawa.

Gérin, Odile (1998). D’un obstacle à l’autre : vers le Conseil scolaire de langue française, Vanier, L’Interligne.


Haut de page