Alliance des radios communautaires du Canada (fonds, C124)

c124
Copie d'une lettre à l'Honorable Frank McKenna, Premier ministre du Nouveau-Brunswick, de Emile Hacault, président de ARC Canada, concernant la mise sur pied de programmes provinciaux pour le développement des radios communautaires, Ottawa, le 5 avril 1991. Université d'Ottawa, CRCCF, Fonds Alliance des radios communautaires du Canada (C124), C124/1/1/10.

Dates extrêmes et collation

1976-1993. - 1,52 m linéaire de doc. textuels. - 2 doc. sous forme électronique.

Notes historiques

L'Alliance des radios communautaires du Canada inc. (ARC du Canada). De 1984 à 1991, la coordination nationale et le secteur des radios communautaires oeuvrent au sein de la Fédération des jeunes Canadiens français, aujourd'hui la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF); élection du Comité provisoire national des radios communautaires en milieux minoritaires francophones et acadiens, par des représentants de l'ensemble des radios communautaires, 2 septembre 1989; assemblée de fondation d'une « association nationale des radios communautaires francophones et acadiennes » (C124-1/2/17), convoquée par le Comité provisoire, Aylmer (Qué.), 24 et 25 mars 1991; Alliance des communications canadiennes (ACCC), avril 1991; L'Alliance des radios communautaires du Canada inc., corporation à but non lucratif, lettres patentes du 27 mai 1991, enregistrées le 4 septembre 1991; passation du dossier de coordination nationale des radios communautaires de la FJCF à l'ARC du Canada, 1er juin 1991; transfert des dossiers financiers du secteur des radios communautaires de la FJCF à l'ARC du Canada, 30 septembre 1991. Mandat : « vise à contribuer à l'épanouissement des Canadiennes et Canadiens d'expression française par la création, le maintien et le développement d'un ensemble de radios communautaires de qualité et, à agir comme association de consultation, de coordination, de coopération, d'échange et de promotion pour les radios communautaires membres, dans l'écoute et le respect de leurs particularités locales et régionales » (Rapport annuel 1993-1994); « agir comme représentante de ses membres afin d'entreprendre diverses actions concertées visant à promouvoir les intérêts communs de ses membres auprès des instances politiques et administratives, et auprès de toute autre instance externe qui présente un intérêt [...] pour l'ensemble de ses membres » (C124-1/2/17). Structures : Assemblée générale des membres, Conseil d'administration et Bureau de direction, secrétariat général. Effectifs, en 1993-1994, 24 radios membres. Services et activités : services de communication (représentation, concertation avec divers groupes d'intérêts, promotion); services de formation; services de consultation; services techniques; démarches politiques. Sources : Dossiers administratifs CRCCF; Fonds ARC du Canada.

 

Portée et contenu

Le fonds témoigne principalement de la fondation de L'Alliance des radios communautaires du Canada inc.; de la transition entre le secteur des radios communautaires de la Fédération des jeunes Canadiens français, aujourd'hui la Fédération de la jeunesse canadienne-française, et le nouvel organisme, l'Alliance, notamment dans certains dossiers relatifs à la planification et aux programmes; des activités de l'ARC du Canada et du développement de ses ressources techniques et matérielles. Il témoigne également de la coopération entre les radios communautaires de langue française des provinces de l'Atlantique, de celles de l'Ouest, de l'Ontario et des Territoires du Nord-Ouest. Le fonds comprend, entre autres, des procès-verbaux, de la correspondance, des programmes, des plans d'action et des contrats.

 

Notes complémentaires

Haut de page

Haut de page