Ordre de Jacques Cartier (fonds, C3)

 

C3
Neuf fondateurs de l'Ordre de Jacques Cartier réunis lors d'une réunion plénière de la CX (Chancellerie) au Château Laurier soulignant le 25e anniversaire de l'Ordre, de g. à d. : à l'avant, Adélard Chartrand, Émile Lavoie, F.-X. Barrette, Esdras Terrien et Louis-Joseph Châtelain; à l'arrière, Oscar Barrette, Philippe Dubois, Achille Pelletier et Charles Gautier, Ottawa, 28 septembre 1952 / Champlain Marcil, Le Droit. Université d'Ottawa, CRCCF, Fonds Ordre de Jacques Cartier (C3), Ph3-3/12B.

Dates extrêmes et collation

1925-1965. - 7,55 m linéaires de doc. textuels et doc. sur autres supports.

Notes historiques

Commandeurs de l'Ordre de Jacques Cartier (COJC). Société nationale secrète, fondée à Vanier (Ont.), 22 octobre 1926; lettres patentes obtenues du Secrétariat d'État du Canada sous le nom de Commandeurs de l'Ordre de Jacques Cartier (COJC), 4 octobre 1927; dissoute à Ottawa (Ont.), 27 février 1965. Association culturelle canadienne; également connue sous le nom de «La Patente». Mandat : assurer le bien commun des catholiques de langue française au Canada par la formation d'une élite militante en mesure de promouvoir leurs intérêts, tant dans la fonction publique que dans l'entreprise privée, tout en contrant l'influence d'autres sociétés. Structures : deux corps principaux, la Chancellerie (CX) et les Commanderies (XC); les Congrès tous les trois ans à partir de 1930 et des instances de coordination, les Conseils régionaux (CR) et trois Conseils provinciaux (CP); à partir de 1931, l'Ordre est régi par un Conseil d'administration (Conseil ou CA de la CX). Effectifs : «À son apogée, il compte 504 groupes locaux, regroupés sous l'égide de 60 conseils régionaux et dispersés à travers 1 140 municipalités du Québec, de l'Ontario, de la Nouvelle-Angleterre, du Nouveau-Brunswick et de l'Ouest canadien» (DAF). On peut estimer le nombre des membres à plus de 11 000 en 1960. Lors de sa dissolution en 1965, la mission et les biens de l'Ordre ont été partagés entre quatre grands conseils parallèles et autonomes : Québec (l'Ordre de la renaissance nationale du Québec, ORNQ), Ontario (Commandeurs de l'Ordre franco-ontarien, COFO), Acadie et Ouest canadien. Publication : L'Émérillon (bulletin mensuel), 1930-1965. Sources : Dictionnaire de l'Amérique du Nord : francophonie nord-américaine hors-Québec, p. 268; Fonds COJC; Fonds COFO.

 

Portée et contenu

Le fonds témoigne de l'organisation, du fonctionnement et des activités de l'Ordre de Jacques Cartier, de 1926 à 1965, plus précisément, des orientations et des décisions du Conseil d'administration, de 1931 à 1949, du Conseil de la Chancellerie, d'octobre 1949 à février 1965, des congrès généraux, de 1936 à 1964, et des assemblées annuelles, de 1952 à 1964; des statuts, règlements et rituels de l'Ordre, 1928 à 1964; des activités de la direction, de l'organisation et des instances inférieures, dont l'aumônier général, les visiteurs, les chanceliers, le Comité de l'organisation et l'organisateur général, de 1928 à 1965; de la gestion des ressources humaines, financières et immobilières de l'Ordre de 1945 à 1965; des décisions des comités relevant de la Chancellerie, dont le Comité des nominations (1950-1965) et le Comité national du fonctionnarisme (1930-1944); des activités des organismes créés ou gérés par l'Ordre, soit la Compagnie nationale de gestion, Entraide inc. Montréal, les Immeubles collectifs, les Chevaliers de Champlain et le fonds VADMA; du sociétariat et de son recrutement; des directives aux membres transmises par la voie des lettres circulaires de la Chancellerie; de la publication de L'Émérillon. Le fonds témoigne partiellement de l'organisation, du fonctionnement et des activités des conseils provinciaux des Maritimes (Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Écosse), de l'Ontario, du Québec et de la Saskatchewan, de 64 conseils régionaux, de 56 commanderies et de 21 noyaux, principalement de 1948 à 1965. Le fonds est constitué de 6 séries : A) Chancellerie; B) Conseils provinciaux; C) Conseils régionaux; D) Commanderies; E) Noyaux; F) Documents particuliers, enregistrements sonores et documents photographiques. Il comprend principalement des notes historiques; des statuts et règlements; des procès-verbaux des différentes instances décisionnelles; des rapports annuels et des rapports d'activités; des textes d'allocutions; des mémoires; de la correspondance et des lettres circulaires; des rituels; des listes d'officiels, de membres et d'effectifs; des carnets de délégués, des formulaires et listes d'inscription; des prévisions budgétaires, des états financiers, des états de revenus et de déboursés; des enregistrements sonores de réunions, de congrès et d'assemblées annuelles.

 

Notes complémentaires

  • Le fonds comprend aussi 56 doc. sonores, 17 doc. photographiques, 15 doc. iconographiques et 5 doc. particuliers. 
  • Les cotes des documents sur autres supports : doc. sonores, S71; doc. photographiques, Ph3; doc. particuliers, M41.
  • Acquis des Chanceliers de l'Ordre de Jacques-Cartier (COJC), août 1970, par donation; d'Édouard Gagnon, le 9 novembre 1990, par donation; de Paul Therrien (petit-fils d'Esdras Therrien), le 1er février 2001, par donation.
  • La divulgation des noms de personnes vivantes mentionnés dans tous documents de moins de 55 ans est interdite sans le consentement de ces personnes. Les usagers doivent s'engager à respecter cette condition en signant un formulaire.
  • La reproduction, publication et diffusion de documents nominatifs (soit les inscriptions et listes d'inscriptions; les listes de chanceliers, de membres et d'effectifs; les rapports d'initiation; les mouvements des membres et formulaires de mouvement des membres) de moins de 55 ans requièrent l'autorisation de la direction du CRCCF de l'Université d'Ottawa et des personnes vivantes mentionnées dans les documents.
  • Répertoire numérique du Fonds Ordre de Jacques Cartier / Marie-Josée Lévesque et Lucie Pagé (supervision). – Ottawa : CRCCF, 2000, 163 p. (Documents de travail du CRCCF; 42).
  • Répertoire disponible en forme PDF: Fonds Ordre Jacques Cartier (C3)
  • 6 versements au 1er février 2001; aucun autre versement prévu.
  • Voir aussi au CRCCF les fonds suivants : Fonds Jean-Louis-Allard (P229); Fonds Jacques-Leduc (P164); Fonds Ordre franco-ontarien (C24); Fonds Edgar-Tissot (P237); Fonds Rémy-Beauregard (P45); Fonds Georges-Michaud (P62); Fonds Gaston-Vincent (P29).
  • Voir aussi le Fonds Ordre de Jacques Cartier aux Archives nationales du Canada et au Service des archives de l'Université de Montréal.

Haut de page

Haut de page