Survivance canadienne-française de Toronto, La (fonds, C58)

c58
Copie de l'allocution prononcée à l'Archevêque de Toronto, lors d'une audience accordée aux Directeurs de la Survivance par son Éminence le Cardinal Villeneuve, Toronto, 18 octobre 1943, 1 p. Université d'Ottawa, CRCCF, Fonds La Survivance canadienne-française de Toronto (C58), C58/1/9.

Dates extrêmes et collation

1941-1964, surtout 1942-1953. - 0,20 m linéaire de doc. textuels. - 1 doc. photographique. - 2 doc. particuliers.

Notes historiques

La Survivance canadienne-française de Toronto. Fondation, [juin, 1940]; incorporation, 2 mai 1942. Jacques Leduc, président fondateur. Buts : « Cette société [...] purement patriotique [veut] favoriser la survivance de la langue et des traditions des Canadiens français de Toronto [...]. Les activités de la société consisteront en soirées récréatives, réunions sociales, conférences et autres entreprises jugées utiles aux intérêts des Canadiens français. La société ne pourra pas s'occuper de questions purement politiques » (C58/1/1). Structures : Assemblée générale; Comité exécutif; comités divers, entre autres, initiative et récréation, recrutement, annonces et publicité, réception. Activités : banquet annuel (premier banquet, 16 février 1944), soirées récréatives, concerts, conférences, théâtre et danse. Une « section junior », avec sensiblement les mêmes buts, a vraisemblablement existé de 1942 à 1947. La Survivance canadienne-française de Toronto a soutenu, par ses ressources humaines, financières et matérielles, divers organismes, dont le Cercle social de LaSalle canadien-français de Hamilton, le Club canadien-français de Port Colborne et de Toronto, le Cercle paroissial canadien-français, le Club des Ormeaux, le Cercle des gaietés lyriques, le Cercle familial scolaire de l'école du Sacré-Coeur. La Survivance canadienne-française de Toronto a été dissoute le 27 janvier 1987. Sources : Dossiers administratifs CRCCF; Fonds La Survivance canadienne-française de Toronto; Toronto se raconte : la paroisse du Sacré-Coeur / Clermont Trudelle; Pierre Fortier. -- Toronto : Société d'histoire de Toronto, 1987, 128 p.

 

Portée et contenu

Le fonds témoigne principalement des activités de La Survivance canadienne-française de Toronto, sous la présidence de Jacques Leduc, et de l'engagement de la Survivance dans les questions des écoles bilingues; il témoigne aussi d'activités de la « section junior ». Le fonds comprend des mémoires et de la correspondance (au sujet de la fondation d'écoles bilingues, couvent et collège, à Toronto, dont l'école du Sacré-Coeur et la Villa Marguerite-Bourgeoys), échangée avec des membres du clergé et de plusieurs communautés religieuses, notamment avec : Joseph Charbonneau, archevêque de Montréal; James McGuigan, archevêque de Toronto; Rodrigue Villeneuve, archevêque de Québec; les Clercs de Sainte-Croix; la Congrégation de Notre-Dame; les Pères Franciscains. Il comprend également des dossiers au sujet du banquet du 16 février 1944 : de la correspondance; des menus-souvenirs; des listes d'invités et de membres des comités de réception et d'organisation; les états financiers; des textes de conférences et de présentations; des coupures de presse. Le fonds comprend aussi : un projet de constitution; des procès-verbaux (1942-1944); des rapports d'activités; des rapports financiers; des listes de livres, probablement achetés pour l'école Sacré-Coeur; des listes de membres; des annonces et programmes des soirées récréatives; de la correspondance de divers organismes, dont le Cercle social de LaSalle canadien-français de Hamilton, le Club canadien-français de Port Colborne et de Toronto, le Cercle paroissial canadien-français, le Club des Ormeaux, le Cercle des gaietés lyriques, le Cercle familial scolaire de l'école du Sacré-Coeur; des coupures de presse; deux plans d'une propriété « Castle Frank » à Toronto.

 

Notes complémentaires

  • Les cotes des documents sur autres supports : doc. photographiques, Ph114; doc. particuliers, M84.
  • Acquis de Florence Leduc (veuve de Jacques Leduc, président fondateur de La Survivance canadienne-française de Toronto), le 16 mai 1979, par donation.
  • Le Fonds La Survivance canadienne-française de Toronto provient du transfert de documents du Fonds Jacques-Leduc (P164) en raison de l’application rigoureuse du principe de provenance.
  • La reproduction, la publication, la diffusion et toutes autres utilisations de ces documents sont assujetties au droit de propriété de l'Université d'Ottawa ainsi qu'à la Loi sur le droit d'auteur.
  • Répertoire disponible en forme PDF: Survivance canadienne-française de Toronto, La (fonds, C58) (pdf, 44,1 Ko)
  • 1 versement au 27 août 1979; aucun autre versement prévu.

Haut de page

Haut de page