Tremblay, Rémi (fonds, P10)

P10
Ébauche d'une lettre de Rémi Tremblay à Honoré Mercier, premier ministre du Québec, dans laquelle est relatée la situation de Rémi Tremblay, après sa destitution de son poste de traducteur à la Chambre des communes (Ottawa), après s'être prononcé contre les partisans de l'exécution de Louis Riel, Québec, le 21 septembre 1889. Université d'Ottawa, CRCCF, Fonds Rémi-Tremblay (P10), P10/1/2.

Dates extrêmes et collation

1871-1926. - 0,08 m linéaire de doc. textuels.

Notes biographiques

Tremblay, Rémi [pseud. Le Père Louison]. Auteur, journaliste et traducteur. Saint-Barnabé (comté de Saint-Hyacinthe, Québec), 2 avril 1847 - Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), 30 janvier 1926. Fils de François-Xavier Tremblay et de Sophie Vandandaigne dit Gadbois; marié à Julie Lemery (1843-1896), Woonsocket (R.I.), 26 octobre 1868; marié en secondes noces à Alida Charlebois, 31 août 1897; père d'Émile (1873-1901), Eugène (1876-1904) et Jules (1879-1927). École primaire, Sainte-Victoire (comté de Richelieu, Qué.). Habite avec ses parents à Woonsocket, 1859-1861. Commis dans un magasin, Contrecoeur (Québec). Engagement dans l'armée américaine et participation à la guerre de Sécession, 1863; fait prisonnier et évasion, 1864. École militaire de Montréal, brevet d'officier, 1866. Engagement dans les Chasseurs canadiens et participation à la campagne contre les Féniens, 1866. Commis chez un épicier, puis chez un marchand de vêtements, Woonsocket, 1867-[ca 1871]. Municipalité de Stoke (Québec), secrétaire-trésorier, 1872. Journaliste à titre de collaborateur, rédacteur ou rédacteur en chef : Protecteur canadien (St-Albans, Vt), [ca 1868]; Pionnier de Sherbrooke, [ca 1869]-1871; Les Laurentides (Saint-Lin, Québec), 1877; La Gazette de Joliette, 1877-1878; La Minerve (Montréal), 1878-1879; Le Courrier de Montréal, 1879; La Justice (Québec), 1888-1889; L'Indépendant (Fall River, Mass.), 1893; L'Opinion publique (Worcester, Mass.), 1894-1896. Propriétaire et rédacteur, L'Indépendant (Montréal), 3 au 13 juin 1890. A également collaboré à plusieurs périodiques montréalais, dont : La Presse, Le Monde illustré, L'Étendard, La Patrie, La Revue nationale, Canada-Revue. Gouvernement du Canada (Ottawa) : traducteur des débats, 1880-1887 (destitué de ses fonctions après s'être prononcé contre les partisans de l'exécution de Louis Riel); traducteur à la Chambre des communes et assistant-bibliothécaire à la Bibliothèque du Parlement, 1896; retraite, 1922. Cofondateur : un club dramatique, Woonsocket, 1868; Club littéraire canadien-français d'Ottawa. Société Saint-Jean-Baptiste de Woonsocket, secrétaire- correspondant, [ca 1869]. Fondateur de la Ligue des Patriotes, Fall River, 1885. Publications : Le Chansonnier politique du « Canard » (sous le pseudonyme de Le Père Louison), 1879; Caprices poétiques et Chansons satiriques, 1883; Un revenant : épisode de la guerre de Sécession aux États-Unis, 1884; Coups d'ailes et coups de bec, 1888; Boutades et rêveries, 1893; Vers l'idéal, 1912; Pierre qui roule : souvenirs d'un journaliste, 1923. Sources : Fonds Rémi-Tremblay; Dictionnaire de l'Amérique du Nord : francophonie nord-américaine hors Québec, p. 368; Dictionnaire des auteurs de langue française en Amérique du Nord, p. 1305; Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec, tome I, p. 93; La Presse québécoise : des origines à nos jours, tome III, p. 235.

Portée et contenu

Le fonds témoigne partiellement de la vie familiale de Rémi Tremblay. Il est constitué de 7 dossiers. Le fonds comprend des notes biographiques; une lettre reçue de Louis Fréchette; une lettre reçue de son fils Eugène; deux lettres adressées à Honoré Mercier, premier ministre de la province de Québec; des poèmes; un texte dactylographié et annoté, intitulé Back from the Grave - An Episode of the Secession War (roman autobiographique relatant des souvenirs de la guerre de Sécession américaine); un spicilège de coupures de presse.

Notes complémentaires

  • Acquis d'Yvette Tremblay (fille de Jules Tremblay et petite-fille de Rémi Tremblay), [ca 1967], par donation.
  • Le Fonds Rémi-Tremblay provient du démembrement de l'ancien Fonds connu sous le nom de « Famille-Tremblay » en raison de l’application rigoureuse du principe de provenance.
  • La reproduction, la publication, la diffusion et toutes autres utilisations de ces documents sont assujetties au droit de propriété de l'Université d'Ottawa ainsi qu'à la Loi sur le droit d'auteur.
  • Répertoire disponible en format PDF: Fonds Rémi Tremblay (P10) (pdf, 58,2 Ko)
  • 1 versement [ca 1967]; aucun autre versement prévu.
  • Voir aussi au CRCCF les fonds suivants : Fonds Julie-Lemery (P182); Fonds Suzanne-Lafrenière (P142).

Haut de page

Haut de page