Tissot, Edgar (fonds, P237)

Dates extrêmes et collation

1927-1973. - 1,13 m linéaire de doc. textuels. - 18 doc. photographiques.

Notes biographiques

Tissot, Edgar. Administrateur. Ottawa (Ont.), 14 mars 1914 - [Hull (Québec)], 24 septembre 1993. Marié à Marguerite Besserer (1912-1995); père de Georges, Roland, Cécile, Gabrielle, Agathe, Jean-Marie, Lucie, Edgar. Études secondaires, Université d'Ottawa, ES 1929. Société des artisans : divers postes dont celui d'organisateur régional, 1956-1961, et de promoteur de la vente, Montréal, 1961. Ordre de Jacques Cartier : premier secrétaire permanent, 1936-1952; organisateur général pour les Maritimes, le Québec et l'Ontario, 1952-1956; élu chancelier pour un an, 1956 et 1959; élu chancelier pour trois ans, 1957, 1960 et 1963; membre du Conseil, 1957-1958, 1960-1962; élu grand chancelier, 1962 et 1963. Un des fondateurs et directeur de la Renaissance nationale du Québec, fondée par suite de la dissolution de l'Ordre de Jacques Cartier, en 1965. Caisse populaire Saint-Charles, président fondateur, 1941. Fédération des caisses populaires de l'Ontario, membre fondateur. Ordre de la fidélité française, Conseil de la vie française en Amérique, 1984. Sources : Dossiers administratifs CRCCF; Dictionnaire de l'Amérique du Nord : francophonie nord-américaine hors Québec, p. 364; Le Droit, 27 septembre 1993, p. 37.

 

Portée et contenu

Le fonds témoigne de la participation d'Edgar Tissot aux activités de l'Ordre de Jacques Cartier et de la Renaissance nationale du Québec. Il est constitué de 4 séries : A) L'Ordre de Jacques Cartier; B) L'Ordre de Jean Talon, OJT; C) La Renaissance nationale du Québec; D) L'Ordre franco-ontarien. Le fonds comprend des documents constitutifs; des dossiers de réunions; de la correspondance; des listes de membres; des rapports d'activités. Le fonds comprend également des documents de l'Ordre de Jean Talon et de l'Ordre franco-ontarien; des coupures de presse concernant divers sujets, dont la Constitution et le fédéralisme canadien, la langue française et le bilinguisme au Canada, le nationalisme, le séparatisme et l'indépendance du Québec, et l'Ordre de Jacques Cartier.

 

Notes complémentaires

Haut de page

Haut de page