Gendreau, Joseph-Ernest (fonds, P305)

Dates extrêmes et collation

1905-1940. - 0,30 m linéaire de doc. textuels. - 46 doc. photographiques.

Notes biographiques

Gendreau, Joseph-Ernest. Médecin et chercheur. [S.l.], 1879 - [s.l.], 1949. Neveu d'Alphonse-Bernardin Gendreau (1852-1932) et de Stella Métras (1858-1926); cousin d'Alphonse-Métras Gendreau, de Joseph-Jean Gendreau (1891-1929), de Joseph-Albert-Wilfrid, de Louis-Philippe, d'Adeline Rhéaume, d'Ada Normandin, de Sabine Bernier, d'Alice Gendreau ([18--]-1966) et de Marianna Gendreau (1898-1986). Études supérieures en Europe pendant 10 ans, en physique, en chimie, en médecine et en radiologie, ainsi que des études sur la radioactivité avec Marie Curie, principalement aux institutions suivantes : Université de Paris; Institut Pasteur; Hôpital Saint-Antoine (Paris); Laboratoire radiologique de la Ville de Paris; Laboratoire du Gouvernement militaire de Paris; Collège de France; Institut du radium de Paris; Université de Londres; Imperial College of Sciences; Institut de physique de Dessaner (Frankfort); participation à des congrès internationaux sur le cancer et la radiologie. Université de Montréal : professeur de physique; directeur de l'Institut du radium. Actionnaire et président : Supercharge Engine Company of Canada Limited, 1921-1922; Pathex Salon « Canada » limitée qui devient, en 1930, Pathé Education Incorporated; Le Cinéma au foyer incorporée. Sources : Dossiers administratifs CRCCF; Fonds Joseph-Ernest-Gendreau; Fonds Supercharge Engine Company of Canada Limited; Fonds Pathé Education Incorporated; Fonds Le Cinéma au foyer incorporée.

 

Portée et contenu

Le fonds témoigne des activités personnelles et professionnelles du Dr Joseph-Ernest Gendreau. Il comprend principalement de la correspondance personnelle reçue, entre autres, de Marianna Gendreau; de la correspondance médicale; un catalogue-auteurs de la bibliothèque de l'Institut du radium ainsi que des photographies de l'Institut; des notes de cours en médecine; des notes d'une expérience avec le« Radon Apparatus » à l'Université de Montréal; un spicilège sur l'Université de Montréal et des coupures de presse; des états de compte et des factures.

 

Notes complémentaires

Haut de page

Haut de page