Gendreau, Marianna (fonds, P46)

Dates extrêmes et collation

1918-1972. - 2 m linéaires de doc. textuels. - Env. 200 doc. photographiques. - 8 doc. particuliers.

Notes biographiques

Gendreau, Marie-Anna. Femme d'affaires. Lac-Mégantic (Québec), 1898 - Ottawa (Ont.), 13 mars 1986. Fille d'Alphonse-Bernardin Gendreau (1852-1932) et de Stella Métras (1858-1926); soeur d'Alphonse-Métras (marié à Marie-Louise Rhéaume en 1921), de Joseph-Jean (marié à Catherine Tellier en 1922 et séparé en 1924), de Joseph-Albert-Wilfrid, de Louis-Philippe, d'Adéline (mariée à Henri Rhéaume en 1922), d'Ada (mariée à G.-Albert Normandin en 1922), de Sabine (mariée à J.-Alexandre Bernier) et d'Alice ([18--]-1966); cousine du Dr Joseph-Ernest Gendreau (1879-1949). Études secondaires au Plattsburg High School (N.Y.), 1915-1916, et au Pensionnat des Soeurs de la Congrégation Notre-Dame, Lac-Mégantic, 1918; études universitaires à la University of the State of New York, à la Sorbonne (Paris) et à l'Université royale de Pérouse (Italie); séjourne une année à Cuba afin de se familiariser avec l'espagnol. Fondatrice : Cercle Gendreau à Lac-Mégantic, cercle affilié à la Société d'étude et de conférences; cercle La Tertulia, Ottawa, 1944. Propriétaire et directrice d'une maison de pension, Security Arms Tourist Home, Ottawa, 1951-1972. Fondatrice, propriétaire et directrice de l'École de langues modernes, Ottawa, [ca 1946]-[ca 1972]. Retraite en 1976. Membre associé des professeurs de français d'Amérique, 1933. Membre à vie de l'Ordre du mérite de la culture française, 1971. Membre : Association des anciennes élèves de la Congrégation Notre-Dame; Association canadienne des Nations Unies, section d'Ottawa; Canada Foundation. Sources : Dossiers administratifs CRCCF; Fonds Marianna-Gendreau.

 

Portée et contenu

Le fonds témoigne des activités personnelles et professionnelles de Marianna Gendreau. Il comprend principalement des actes notariés; des diplômes et des certificats; des notes de voyages en Europe et, tout particulièrement, à l'Exposition universelle de Paris, 1937; des notes de cours à la Sorbonne; des notes de cours de philosophie; des documents de diverses associations; des spicilèges, entre autres, sur la famille Gendreau; des reçus, des factures et des états de compte; des polices d'assurances; de la correspondance personnelle, des cartes postales et des cartes de souhaits de membres de la famille et d'amis, entre autres, Adéline Rhéaume, Alice Gendreau, Alphonse-Métras Gendreau, G.-Albert Normandin, Joseph-Albert-Wilfrid Gendreau et Sabine Bernier; de la correspondance d'affaires. Le fonds comprend également des photographies de la famille Gendreau, de voyages, des activités du cercle La Tertulia et de l'École de langues modernes.

 

Notes complémentaires

Haut de page

Haut de page