Lacelle, Élisabeth-Jeannine (fonds, P378)

Dates extrêmes et collation

[ca 1947-2009]. - 2,73 m linéaire de doc. textuels et autres documents.

Notice biographique

Lacelle, Élisabeth Jeannine. [Nom de baptême Jeannine Isabelle Marie Lacelle]. Professeure, auteure et conférencière. Hawkesbury (Ontario), 19 novembre 1929 - Ottawa (Ontario), 1er octobre 2016. Études : École normale de l’Université d’Ottawa (1947-1948). Religieuse chez les Sœurs Grises de la Croix, Sr Élisabeth Bruyère, 1950-1971. Université d’Ottawa, B.A., 1960. Université Saint-Paul, licence en théologie, 1967. Université de Strasbourg, doctorat ès sciences religieuses, 1977. Université d’Ottawa, chargée de cours, 1967-1971; professeure adjointe, 1971-1984; professeure, 1978; professeure agrégée, 1984-1994; titulaire, 1994; émérite, 1997; première femme directrice du département des Sciences religieuses, 1987-1992. En 1968, elle dirige un séminaire sur les femmes aux origines du christianisme, une première en études des femmes. En 1978, elle crée le Groupe d’études interdisciplinaires sur les femmes et les religions à l’Université d’Ottawa et la collection Femmes et religions aux Éditions Bellarmin à Montréal. En 1987 elle fonde le Centre canadien de recherche sur les femmes et les religions de même que le Centre de recherche en sciences des religions au Département des Sciences religieuses, Université d’Ottawa. Publications : Élisabeth J. Lacelle publie dans le domaine de la théologie, de l’œcuménisme, des études des femmes en religion, particulièrement en christianisme. Elle est l’auteure et la directrice de nombreux ouvrages. On lui doit, entre autres, La femme et la religion au Canada français (Montréal, Bellarmin, 1978), La femme, son corps et la religion (Montréal, Bellarmin, 1979), L’incontournable échange. Conversations œcuméniques et pluridisciplinaires, (Montréal, Bellarmin, 1994) qui lui a valu le Prix du livre d’Ottawa-Carleton en 1996. Membre du Groupe d’étude Catherine de Sienne depuis sa fondation (1993), elle a publié un « Préambule » au Dialogue (Paris, Cerf, 1999). Auteure de nombreux articles dans des revues spécialisées et de collaborations dans des ouvrages scientifiques, elle a été la première femme rédactrice en chef de la revue Sciences religieuses/Studies in Religion (1989-1992). Professeure invitée, séminaires et cours : Université Saint-Paul, Collège Dominicain; Université du Québec à Trois-Rivières, 1984; Newman College, Edmonton, 1984; Institut d’Études théologiques, Bruxelles, 1990; Université Laval, Faculté des Sciences sociales, 1994, 1995, 2003; St Francis Xavier University, Antigonish, 1993-1994. Contribution aux études des femmes dans le christianisme et dans les religions : Organisation et coordination en collaboration avec le Centre des femmes de l’Université d’Ottawa du Colloque « La femme et la religion au Canada français », multidisciplinaire, mars 1978. Création du Groupe d’étude interdisciplinaire sur la femme et la religion au Canada à l’Université d’Ottawa en 1979, dirigé jusqu’en 1988. Fondation et coordination du Centre canadien de recherche sur les femmes et les religions, Département des sciences religieuses, Université d’Ottawa, 1988. Membre du Comité de coordination des Conférences Vanier, Université d’Ottawa, sur La contribution des femmes aux Humanités en 1978-1979 – responsable de la soirée Annie Jaubert de la Sorbonne, sous la présidence de Mme la Sénateur Thérèse Casgrain. Elle préside le Comité sur les femmes dans l’Église de la Conférence des évêques catholiques du Canada. Le rapport de ce comité fait la manchette des journaux et a un impact important sur l’opinion publique de même que dans l’Église catholique au Canada et en Europe. Distinctions : Excellence au féminin, le journal Le Droit, le 4 mars 1987; Honorée par l’Assemblée des évêques catholiques du Québec à l’occasion du 50e anniversaire du droit de vote des femmes au Québec, en 1989 (parmi 50 femmes); Série Parole ontarienne, TV Ontario, Vidéo biographique, 1990 ; Femme de Vision par l’Association des enseignantes et des enseignants de l’Ontario en 1991 parmi 50 femmes; Titulaire (première) de la Chaire en Christian Studies, St Francis-Xavier University, Antigonish, N.S. 1993-1994; Honorée à l’occasion du Mois de l’Histoire des femmes le 19 octobre 1995, sous le thème : « Chefs de file, universitaires, mentors », par le Programme des Études des femmes. Prix du livre d’Ottawa-Carleton 1996, catégorie essais (2,000$) pour L’incontournable échange. Conversations œcuméniques et pluridisciplinaires, Montréal, Bellarmin, 1994, coll. « Écrits choisis ». Membre honorifique, Corporation canadienne des Sciences religieuses/Canadian Corporation for Studies in Religion en 1995 – première femme rédactrice francophone de 1986 à 1989 et première femme rédactrice en chef de 1989 à 1992 de la revue internationale Studies in Religion/Sciences religieuses. Membre titulaire de l’Académie Internationale des Sciences religieuses, élue en 2002, première femme canadienne. Personnalité de l’Ontario français parmi cent femmes et hommes, par le Comité des Fêtes du centenaire de l’École Guigues d’Ottawa, 2006; Honorée comme l’Alumna 2009, par l’Université Saint-Paul, le 15 septembre 2009, au titre de première femme théologienne universitaire diplômée de la Faculté de théologie et pour la contribution remarquée au plan intellectuel et de l’engagement ecclésial et social. Allocution : « La communauté des femmes et des hommes dans l’Église, à Sheffeild, Angleterre, 1981; Vie Assemblée mondiale des Églises (COE), Vancouver, 1983; « Trace pour une alternative scientifique »; Le pari et son plaisir/Sketching a path in Human Sciences. « The Risk and its Pleasure ». Sources: Contact, vol. XXVII, no 1, 2009, Université Saint-Paul; textes de présentation fournis par la donatrice.

Portée et contenu

Le fonds témoigne de l’ensemble des activités personnelles et professionnelles d’Élisabeth J. Lacelle de 1947 à 2006. Il comprend principalement des mémoires, des carnets de route, de la correspondance, des textes de conférences et autres communications, des textes inédits, des enregistrements sonores et des photographies.

Notes complémentaires

  • Acquis de Andrée Lacelle au 2 mai 2014, par donation.
  • La reproduction, la publication, la diffusion et toutes autres utilisations de ces documents sont assujetties au droit de propriété de l'Université d'Ottawa ainsi qu'à la Loi sur le droit d'auteur.
  • 1 versement au 18 octobre 2016; aucun autre versement prévu.

Cette notice est en cours d'élaboration ou de révision.

Haut de page