Lalonde, Gisèle (fonds, P381)

Dates extrêmes et collation

1949-2010. - 0,88 m linéaire de doc. textuels et autres documents.

Notice biographique

Gisèle, Lalonde (née Deschamps). Éducatrice, politicienne, membre et présidente de divers organismes. Vanier (Ottawa) 28 juin 1933 –. Mariée à Gilles Lalonde, 1954, mère de trois enfants. Femme engagée dans sa communauté pour la défense des droits et de la culture francophone, et en particulier pour son engagement dans le dossier de l’hôpital Montfort, où elle préside le mouvement SOS Montfort de 1997 à 2002, visant à empêcher la fermeture du seul hôpital de langue française en Ontario. Son engagement communautaire débute dans les années 1950, comme présidente fédérale de la Jeunesse ouvrière catholique, puis au sein du comité de pastorale de la paroisse Notre-Dame-de-Lourdes, de l’Association des parents et instituteurs, du conseil d’administration de l’Hôpital Royale d’Ottawa, du comité de fondation du Collège catholique Samuel-Genest, du Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa, du Conseil d’administration de la Cité collégiale. Études : École Montfort, 1938-1945, École secondaire Eastview, 1946; Pensionnat Notre-Dame-de-Lourdes, 1946-1947; diplôme de l’École normale de l’Université d’Ottawa, 1951. Cours à la Faculté des arts de l’Université d’Ottawa et cours de baccalauréat par correspondance. Elle enseigne dans la région d’Ottawa de 1951 à 1973. Conseillère scolaire au Conseil des écoles séparées d’Ottawa pendant treize ans, elle est élue à la présidence de l’organisme en 1974 et en 1976. Membre du Conseil de recherches en Éducation de l’Ontario (OERC), nommée par le Ministre de l’Éducation, 1974-1975. Fondatrice et directrice générale du Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques (CFORP), 1974-1985. Candidate du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario, 1977. Présidente de l’Association française des conseils scolaires de l’Ontario, 1978-1979, puis Directrice générale, de 1981 à 1984. Elle siège au Conseil d’éducation franco-ontarienne pendant six ans. Membre du Conseil exécutif l’Ontario School Trustee’s Council, 1974-1978 et présidente de 1977-1978. Elle s’engage au sein des conseils d’administration de l’Association d’éducation de langue française (ACELF), 1973-1974 et de la Société de coopération nord-sud en éducation, 1983-1984. Membre du Comité consultatif auprès du Ministre sur le financement en Éducation, 1975-1979. Directrice générale de l’Association française des conseils scolaires entre 1980 et 1981, elle intervient auprès du premier ministre de l’Ontario sur les besoins de la communauté française en éducation. Membre du Conseil d’administration de l’Association canadienne d’éducation (ACE), 1978-1985. Co-Présidente du Comité ministériel sur la gestion de l’éducation en langue française en Ontario, 1982. Membre de la Tournée de promotion du CFORP à Baden et à Lahr, en Allemagne, à la demande du Ministre de la Défense nationale du Canada, 1983. Présidente du Conseil des affaires franco-ontariennes, 1984-1985. Membre du bureau des Gouverneurs de l’Université d’Ottawa, 1984. Mairesse de Vanier de 1985 à 1991. Elle fonde en 1988 l’Association française des municipalités de l’Ontario (AFMO) et en assume la présidence de 1989 à 1991. À ce titre, elle siège au Conseil consultatif du ministre des Affaires municipales en matière de développement professionnel des élues et élus et des gestionnaires municipaux, puis à la Commission « Qui fait quoi » du gouvernement provincial, 1996-1997. Présidente de la Fondation de l’hôpital Montfort, 1994-1995. En 1999, elle copréside et préside le mouvement Opération Constitution, qui vise l’enchâssement des droits des Franco-Ontariens dans la Constitution canadienne. Membre du c.a. de la Fondation de l’hôpital Montfort, 2000. Prix et distinctions : Médaille du Cinquantenaire du Conseil de la vie française en Amérique, 1987; Prix Chanteclerc en reconnaissance à sa contribution à la francophonie canadienne, 1990. Médaille du 125e anniversaire du Canada en reconnaissance à sa contribution à la vie canadienne, 1992. Ordre de la Pléiade, Assemblée internationale des parlementaires de langue française (AIPLF), 1997; Récipiendaire d’un diplôme honorifique en Santé et Sciences communautaires de la Cité collégiale, 1997. Ordre du mérite des Caisses populaires de l’Ontario, 1997; la même année, elle s'oppose fermement à la fermeture de l'Hôpital Montfort. Ordre des francophones d’Amérique en 1998; Ordre du mérite franco-ontarien, 1999. Dame chevalier de l’Ordre de Saint-Grégoire le Grand, décerné par le Saint-Siège Apostolique, 1998; Doctorat honorifique, Université Saint-Paul, 2000; Prix Boréal, Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA), 2000; Doctorat honorifique de l’Université Saint-Paul, 2000; Prix Séraphin-Marion de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Prix de la Personnalité de l’année de La Presse (catégorie courage, humanisme et accomplissement), Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur de la France; Médaille Delphis Brochu de l’Association des médecins de langue française du Canada, 2002. En septembre 2003, le Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario (CEPEO) lui rend hommage en donnant son nom à une école secondaire du secteur Orléans, à Ottawa; Ordre du Canada en 2004; Doctorat honorifique de l’Université Laurentienne, 2005; Ordre de l’Ontario en 2006; Doctorat honorifique de l’Université d'Ottawa, 2016. Sources : Communiqué de l’Association des enseignants et enseignantes franco-ontariens (AEFO) www.aefo.on.ca/Docs. ; Blogue « raconte-moi Ottawa » http://www.racontemoiottawa.com/fr/49.html ; Wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Gis%C3%A8le_Lalonde ; Dossier administrative du CRCCF et contenu des dossiers remis en examen ; Site web: http://www.hopitalmontfort.com/fr/gisele-lalonde ; Gratton, Michel. Gisèle Lalonde. Grande dame de l’Ontario français, CFORP, 2011.

Portée et contenu

Le fonds témoigne de l’ensemble des activités professionnelles de Gisèle Lalonde entre 1949 et 2010. Il comprend principalement de la correspondance reçue et expédiée; des notes manuscrites; des textes d’allocutions; des rapports; des procès-verbaux; des photographies; des affiches; des notes de réunion; des communiqués; des coupures de journaux.

Notes complémentaires

  • Comprend env. 40 doc. photographiques. - 2 affiches. - 1 cassette audio.
  • Acquis de Gisèle Lalonde au 9 septembre 2013, par donation.
  • La reproduction, la publication, la diffusion et toutes autres utilisations de ces documents sont assujetties au droit de propriété de l'Université d'Ottawa ainsi qu'à la Loi sur le droit d'auteur.
  • 1 versement au 1 avril 2019; autres versements prévus.

Cette notice est en cours d'élaboration ou de révision.

Haut de page