Marchand, Micheline (fonds, P407)

Dates extrêmes et collation

1962-2017. – 2,2 m linéaires de doc. textuels et autres documents.

Notice biographique

Marchand, Micheline M. Historienne, pédagogue et écrivaine. Lafontaine (Ontario), 30 décembre 1962 -. Fille de Réjeanne Marchildon et de Jean-Baptiste Marchand. Conjointe de l’écrivain Daniel Marchildon. Éducation primaire : école Sainte-Croix de Lafontaine. Éducation secondaire : école secondaire Penetanguishene Secondary School (1976-1979) et école secondaire de La Huronie (école « illégale » créée par la communauté pour exercer une pression politique sur le gouvernement ontarien de William Davis afin d’obtenir une école secondaire de langue française dans la région [1979-1980]). Enseignante de français, d’études canadiennes et d’études mondiales à l’école secondaire Le Caron de Penetanguishene (1987-2014); écrivaine de romans, de nouvelles, d’ouvrages historiques, d’essais, d’articles, de récits jeunesse; scénariste (Brascoupé, 2010; Le capteur de rêves, 2011; Au naturel, 2010; L’Ontario français, 2004-2005); rédactrice de fascicules sur l’histoire des Franco-Ontariens au XXe siècle (2008-2009), de ressources multimédias (2007-2008), de textes littéraires (2000) et de guides d’accompagnement pour émissions télévisuelles (1984-1988); évaluatrice de manuels d’histoire et de cours pour le ministère de l’Éducation de l’Ontario et pour le Centre de leadership en éducation (1992, 2000-2003, 2016-2017); participante au Comité d’établissement des normes pour le test d’habiletés en lecture et écriture pour l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (2000); productrice du vidéo documentaire Flying Low au sujet des « scoots » (bateaux aéro-propulsés) de la baie Georgienne (1994); responsable de la mise sur pied d'une bibliothèque communautaire à Lafontaine (1984). Citoyenne du Métis Nation of Ontario et membre de l’Association des auteures et des auteurs de l’Ontario français (AAOF). Publications : Une aventure au pays des Ouendats, 2003; La Crise scolaire de Penetanguishene : Au-delà des faits, il y a… un historique sommaire et analytique, 1976-1989, [en collaboration avec Daniel Marchildon], 2004; À la vie à la mort, 2006; Sur les berges de l’infini, 2012; Mauvaise mine, 2014 (Prix du livre d’enfant Trillium, 2015); La bicyclette qui mène au savoir, 2015; Le dessin qui sauva Champlain, 2015; Traverser l’hiver en Auvé, 2018. Sources : Curriculum Vitae de Micheline Marchand, site Web de l’AAOF.

Portée et contenu

Le fonds témoigne de la vie d’étudiante de Micheline Marchand à l’école secondaire de la Huronie et de ses débuts professionnels en tant qu’enseignante à la nouvelle école Le Caron de Penetanguishene. Il comprend aussi des documents photographiques, quelques documents personnels et des entrevues avec des personnes (presque toutes décédées aujourd’hui) de la Huronie. Cette historienne-enseignante a participé à divers projets historiques dans sa communauté, notamment au sujet de la crise scolaire de Penetanguishene, dont témoigne son fonds d’archives. Elle a aussi collaboré à la radio-communautaire CFRH et a écrit de nombreux articles publiés dans le journal communautaire Le Goût de vivre. Le fonds comprend des documents textuels, photographiques et audiovisuels, ainsi que des imprimés et de la documentation : manuscrits, correspondance, rapports et procès-verbaux de différents comités, documents scolaires, documents juridiques, dépliants, coupures de presse, objets (affiches, chandails, macarons, etc.), entrevues radiophoniques, reportages télévisuels, photographies de jeunesse, de famille et d’événements.

Notes complémentaires

  • La reproduction, la publication, la diffusion et toutes autres utilisations de ces documents sont assujetties au droit de propriété de l'Université d'Ottawa ainsi qu'à la Loi sur le droit d'auteur.
  • 1 versement en 2018, autres versements prévus.

Cette notice descriptive est en cours d'élaboration ou de révision.

Haut de page