Liaison

Logo de la revue Liaison. Source : Page Facebook de la revue Liaison, 26 mars 2012, consultée le 28 octobre 2012.


Publiée depuis 1978, Liaison ouvre aujourd'hui ses pages aux arts et à la culture francophone en Ontario, en Acadie et dans l'Ouest canadien. On y traite de la vie artistique francophone de ces régions, tout en soulignant son dynamisme et son originalité.

L'histoire de la revue se divise en trois périodes distinctes. Au départ, en tant que bulletin d'information de Théâtre Action, Liaison porte principalement sur le théâtre franco-ontarien; la deuxième période marque son ouverture à toute la production artistique franco-ontarienne. Enfin, dans la troisième phase, elle devient la « revue des arts et de la culture franco-canadienne » (À propos, 2011).

Pendant la première période de son existence, Liaison est « l'outil qui permettra à l'Ontario francophone de se donner, par les mots, l'image de son présent, et de reconstruire son espace historique qu'il soit écrit libre, dramaturgie, regard critique, évolution théâtrale, etc.1 ». Le premier rédacteur en chef, Jean-Pierre Bégin, privilégie l'interaction entre les membres de Théâtre Action, un travail que poursuivra denise truax, de 1979 à 1982. En 1981, la revue amorce sa deuxième période. Avec la parution de son 15e numéro, Liaison délaisse la tutelle de Théâtre Action. Les Éditions L'Interligne sont alors fondées, « pour assurer la production de la revue » (Gauthier, 1998 : 19). Le successeur de truax, Fernan Carrière, directeur de la maison d'édition et de la revue de 1983 à 1987, est convaincu que l'expression artistique et culturelle est intimement liée à la réalité politique. En conséquence, Liaison devient aussi un outil d'affirmation socioculturelle. Paul-François Sylvestre, qui arrive à la barre de la revue et des Éditions L'Interligne en 1987, délaisse peu à peu ce côté revendicateur afin de favoriser la promotion des arts, des œuvres et des artistes. Sous la direction de Stefan Psenak, nommé directeur en 1997, Liaison, comme Les Éditions L'Interligne, se professionnalise davantage. La revue fait dès lors une place plus grande à la critique.

Arash Mohtashami-Maali (2003) et la directrice actuelle, Suzanne Richard (2009), « favorisent l'interaction entre les artistes de ces différentes régions afin de susciter la réflexion autour des créations artistiques du Canada français tout entier » (Boulet et Noël, 2011). Si, au fil des ans,Liaison est devenue un lieu d'expression de la vie artistique et culturelle de l'Ontario français et, depuis 2005, de l'Acadie et de l'Ouest canadien, elle offre également à ses lecteurs une critique constructive de la production artistique. Grâce à des dossiers, des portraits, des comptes rendus, des entretiens et des critiques, la revue Liaison, telle qu'on la connaît aujourd'hui, invite à la réflexion, au débat et à la mise en valeur des spécificités culturelles des artistes, ce qui contribue à forger « l'identité multiple du Canada français » (À propos, 2011).

En 2006, Liaison a reçu le prix de la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) « Hommage des arts et des industries culturelles » et, en 2010, la revue a été finaliste au prix Roger-Bernard du Regroupement des organismes du patrimoine franco-ontarien (ROPFO) (Boulet et Noël, 2011).

 

Liaison2

« Liaison, bulletin mensuel d'information de Théâtre Action, numéro 0, p.1, Ottawa, mai 1978 ». Source : Université d'Ottawa, CRCCF, Per352.


 

Liaison3

« La revue Liaison, fondée en 1978, à l'initiative de Théâtre Action, est devenue au fil des ans le magazine culturel de l'Ontario français », [1984]. Source : Université d'Ottawa, Centre de recherche en civilisation canadienne-française, Fonds Les Éditions L'Interligne (C86), Ph167-3483.


SOURCES

BOULET, Chloé, et Martine NOËL (2011). « Liaison, revue artistique et culturelle francophone », Encyclopédie du patrimoine culturel de l'Amérique française, [En ligne], [http://www.ameriquefrancaise.org/fr/article-562/Liaison,revueartistiqueetculturellefrancophone] (14 juillet 2013).

GAUTHIER, Stéphane (1998). « Jalons de l'activité éditoriale en Ontario français », Liaison, no96, p. 18-21.

Liaison no156 – Été 2012 (2011). Sur le site Les Éditions L'Interligne [http://interligne.ca/index.cfm?Id=4987&Voir=nouv&repertoire_no=2137990675] (15 juillet 2013).

ARCHIVES

Université d'Ottawa, Centre de recherche en civilisation canadienne-française. Fonds Les Éditions L'Interligne, C86.

Haut de page