Prix d'excellence

La Faculté des arts décerne chaque année les prix d’excellence pour souligner les meilleurs étudiants, professeurs et diplômés de la Faculté des arts.

 


 

Prix d’excellence en enseignement – Temps plein

Ce prix est remis à une professeure ou un professeur régulier de la Faculté des arts qui s’illustre par l’excellence de son enseignement et contribue de façon significative à enrichir l’apprentissage des étudiants.

Florian Grandena

Professeur agrégé au Département de communication, Florian Grandena est spécialiste du monde cinématographique.

Les rapports d’évaluation de ses cours sont sans équivoque: la grande majorité de ses étudiantes et étudiants apprécie la qualité de son enseignement, la préparation de ses cours et la connaissance dont il fait preuve. Le dévouement du professeur Grandena ne se limite pas à la salle de classe: il est toujours disponible, que ce soit en personne ou virtuellement.

Il encadre l’apprentissage de ses étudiantes et étudiants, sans toutefois imposer sa lecture personnelle d’un film ou d’un courant cinématographique. Il est important pour lui de leur offrir les connaissances appropriées afin qu’ils puissent évaluer et commenter les films à l’étude. Il va au-delà de ce qu’on attend d’un professeur en leur proposant la lecture d’une variété d’auteures et auteurs ou de chercheurs et chercheures, de manière à ce qu’ils puissent forger leur propre opinion. Ses étudiantes et étudiants sont reconnaissants des valeurs qui l’animent, dont le respect des idées et des personnes, ainsi que la reconnaissance des efforts individuels et collectifs. La façon dont le professeur Grandena enseigne donne à chacun l’occasion de s’exprimer sur les thématiques enseignées. Il sollicite régulièrement la rétroaction de sa classe, que ce soit sur son enseignement ou le contenu de ses cours. Son ouverture démontre non seulement son humilité, mais aussi sa passion pour sa profession.

 


 

Prix d’excellence en enseignement – Temps partiel

Ce Prix est remis à une professeure ou un professeur régulier de la Faculté des arts qui excelle en enseignement et qui contribue de façon significative à enrichir l’expérience universitaire des étudiants.

Jada Watson

Professeure à l’École de musique, Jada Watson est également en affectation multiple à l’École des sciences de l’information. Elle est la coordonnatrice du programme de sciences humaines numériques de la Faculté des arts ainsi que de l’Espace Créatif.

Elle emploie une méthode novatrice dans sa recherche, qui s’intéresse à l’étude des genres musicaux populaires des XXe et XXIe siècles. Puisant dans son bagage interdisciplinaire en musicologie et en sciences de l’information, elle s’intéresse aux moyens d’exploiter le potentiel des données de l’industrie de la musique pour étudier la formation, le développement et l’évolution des genres musicaux au fil du temps. En tant que chercheure spécialisée en études quantitatives, elle se concentre sur l’interprétation des mégadonnées recueillies par l’industrie de la musique populaire pour en suivre les ventes, les diffusions en continu et le temps d’antenne (et, à la fin, en tirer des revenus). Son travail, qui se concentre sur l’inclusion et la diversité dans la musique country, a levé le voile sur les origines d’une pratique, datant de plusieurs décennies, d’établissement de quotas axés sur le genre dans la programmation musicale. En recourant à ce type de recherche basée sur l’analyse des données, couramment utilisé en sciences sociales, la professeure Watson innove dans le domaine de la musicologie, et est en voie de rapidement devenir une cheffe de file dans le domaine de la modélisation relationnelle appliquée aux structures de la musique populaire.

La professeure Watson enseigne dans trois unités scolaires: musique, sciences de l’information et sciences humaines numériques. Sa formation universitaire en musicologie et en sciences de l’information ainsi que sa recherche qui combine activement ces disciplines lui donnent la capacité de collaborer et d’enseigner dans ces trois unités. Elle a également récemment reçu une affectation à l’Institut d’études féministes et de genre, ce qui l’habilite à superviser aux cycles supérieurs à la Faculté des sciences sociales. Sa méthode d’enseignement novatrice transforme la salle de cours en laboratoire où les étudiants et les étudiantes peuvent mener des recherches originales.

Elle a contribué de façon importante au programme de sciences humaines numériques de l’Université d’Ottawa, dont elle a été nommée coordonnatrice en janvier 2019. Elle est responsable entre autres de l’élaboration du programme de mineure et de l’École d’été en sciences humaines numériques, ainsi que de l’organisation de la série d’ateliers intitulée Boîtes à outils de sciences humaines numériques.

 


 

Prix de la chercheure émergente ou du chercheur émergent de l’année

Le prix de la chercheure émergente ou du chercheur émergent de l’année a été créé en 2005 et vise à souligner chaque année le rendement exceptionnel d’une chercheure ou d’un chercheur, ou encore d’une ou d’un artiste en début de carrière, parmi les professeurs réguliers de la Faculté des arts.

Le prix est attribué en fonction de la qualité et de l’importance des activités savantes (recherche ou recherche-création) de la candidature, notamment la qualité et le niveau de productivité, la contribution à la formation étudiante et la capacité d’obtenir des fonds de recherche.

Elizabeth Dubois

Elizabeth Dubois a joint le Département de communication à titre de professeure adjointe en 2016. Elle est une chercheure de renommée internationale dans le domaine de la communication politique et des médias numériques. Son travail novateur sur les robots utilisés à des fins politiques et les algorithmes de recherche a eu un impact significatif et tangible sur les discours universitaire et public.

Ses articles évalués par des pairs sont largement cités et ont été publiés dans les principales revues de sciences sociales et de communication. Comme elle est une autorité canadienne en recherche sur la démocratie numérique, la professeure Dubois participe activement à la communauté d’élaboration des politiques. Elle est co-autrice de sept rapports influents dans ce domaine. Elle a été invitée à présenter son point de vue devant deux comités de la Chambre des communes et est régulièrement invitée à s’entretenir avec des groupes de la société civile, les principaux médias et un large éventail de ministères et d’organismes gouvernementaux.

 

 

 


 

Excellence dans les études

 

Langues et littératures 

Nikita Kamblé-Bagal

Nikita Kamblé-Bagal

Nikita termine un B.A. spécialisé en Lettres françaises avec mineure en psychologie. Grâce à ses résultats scolaires remarquables, elle se mérite une Bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et une Bourse d’excellence de l’Université d’Ottawa au printemps 2020, de même que de nombreux autres prix et bourses d’excellence en cours d’études.

Nikita s’adonne à la danse kathak depuis 2007. Danseuse au Centre national des arts et maintenant assistante d’enseignement de danse à Upasana, The Spirit of Dance, elle a obtenu en 2017 le Prix Inspiration jeunesse de la capitale en Arts et Culture.

Parfaitement à l’aise dans les deux langues officielles, elle maîtrise aussi le marathi et l’espagnol à l’oral.

Nikita se prépare à des études de cycle supérieur en lettres françaises à l’automne 2020.

 

 

 

Emma-Catherine Wilson

Emma-Catherine Wilson

Emma-Catherine vient de terminer la quatrième année de son baccalauréat ès arts spécialisé en English et a été nommée co-majore de promotion de la collation des grades de la Faculté des arts.

Elle s’intéresse à la littérature de la fin du Moyen Âge et a passé la troisième année de ses études en échange à l’Université du Kent, dans la célèbre ville de Canterbury, en Angleterre. L’an prochain, elle commencera sa maîtrise avec thèse à l’Université d’Ottawa. Elle espère travailler de plus en plus avec des manuscrits chevaleresques, en se consacrant principalement sur le transfert de l’autorité culturelle et impériale de la France vers l’Angleterre pendant la guerre de Cent Ans.

 

 

 

 

 

 

Beaux arts et Arts de la scène 

Isabelle Filion

Isabelle Filion

Isabelle Filion termine un double Baccalauréat, soit en Sciences (biochimie), et en Musique — interprétation (alto).

Ses études musicales l’ont amenée à participer au Festival international de musique de l’Adriatique et au Festival international de musique de Casalmaggiore en 2018. À l’Université d’Ottawa, elle a été formée par Rennie Regher et Michael Van der Sloot. Son implication récente en tant que vice-présidente des affaires académiques auprès de l’Association des étudiant(e)s en musique meuble ses temps libres.

Parallèlement, du côté des sciences, elle a reçu la bourse du Programme d’initiation à la recherche au premier cycle (PIRPC) ainsi que la Bourse de recherche de premier cycle (BRPC) du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada afin de poursuivre de la recherche en microbiologie.

Pour se divertir, Isabelle lit et pratique le taekwondo.

 

 

 

Sciences humaines 

Michelle Hennessy

Michelle Hennessy

Michelle obtient cette année son baccalauréat spécialisé en communication avec option en communication organisationnelle.

Pendant ses études à l’Université d’Ottawa, elle a dirigé de nombreux projets d’équipe et s’est jointe à des groupes de défense des droits de la personne sur le campus. Elle a analysé des données de sondage pour le Bureau du développement durable de l’Université dans le cadre du Programme d’apprentissage par l’engagement communautaire, a travaillé avec de petites entreprises à Ottawa sur divers problèmes de communication et a contribué au magazine numérique Culture Bites. En tant que bénévole au Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne (CREDP), Michelle a contribué à la préparation de rapports pour le rapporteur spécial des Nations Unies sur l’indépendance des juges et des avocats. Son travail au sein du chapitre de l’Université d’Ottawa des Universités alliées pour les médicaments essentiels lui a permis de sensibiliser la communauté universitaire aux droits mondiaux en matière de santé et à l’accès équitable aux médicaments.

Elle commencera sa maîtrise en communication à l’Université d’Ottawa à l’automne. 

 

 

 

Joseph H. Beauchamp

Joseph H. Beauchamp

Joseph a étudié au baccalauréat spécialisé en philosophie avec mineure en éthique appliquée.

Pendant ses études, il a rejoint l’Association des étudiants non diplômés en philosophie en tant que secrétaire et vice-président des communications francophones.

Joseph a publié des articles philosophiques dans Pensées canadiennes, La revue de philosophie des étudiant-e-s au baccalauréat du Canada, et dans Aporia, la revue de philosophie aux études de premier cycle de l’Université Brigham Young. Il a fait des exposés dans le cadre de conférences de philosophie de premier cycle au Marist College, à l’Université de l’État de New York (SUNY) à Oneonta et à l’Université de Louisville.

Joseph a reçu la bourse d’été 2019 « Civitas Dei: The Person, the Polis, and the Search for Happiness », parrainée par l’Institute for Human Ecology de la Catholic University of America et le Thomistic Institute.

Ses principaux intérêts philosophiques couvrent les sous-domaines de la métaphysique, de la philosophie de l’esprit, de la philosophie de la religion et de la philosophie médiévale. Parmi ses héros, on peut citer Aristote et saint Thomas d’Aquin.

Joseph entamera des études de droit à l’automne.

 

Arts généraux 

Austin J. Cameron

Austin J. Cameron

Austin a quitté Barrie, en Ontario, pour étudier dans le programme général ès arts. Il s’est spécialisé dans les études grecques et romaines, suivant ainsi sa fascination d’enfance pour les civilisations anciennes.

Le sport est omniprésent dans la vie d’Austin : il est un rameur passionné et pratique le judo (avec un mélange de jiu-jitsu brésilien et de lutte!). Il croit fermement à la complémentarité entre le développement des athlètes et les rigueurs du monde universitaire.

Il voue également un grand intérêt aux langues. Il a étudié l’allemand et apprend le mandarin et le laotien.

Pendant ses études, il a fait du bénévolat dans le cadre du programme d’épidémiologie clinique de l’Hôpital d’Ottawa en tant que chercheur participant au recrutement des candidats aux fins d’études. Doté de nouvelles connaissances sur la mise en application à petite et grande échelle de la recherche et de l’analyse des données, il espère poursuivre dans cette voie en approfondissant ses études ou en exerçant des fonctions administratives.

Lauréats des années précédentes

Professeur de l'année

À chaque année, depuis 1995, la Faculté des arts reconnaît annuellement une professeure ou un professeur de la Faculté qui excelle dans le triple domaine de l'enseignement, de la recherche et du service à la communauté universitaire.

Année Nom
2019
Boulou Ebanda de B’BÉRI
2018
Gilles COMEAU
2017
Éric MATHIEU
2016 Lucie HOTTE 
2015 Anne GILBERT 
2014 Jan GRABOWSKI 
Juana MUÑOZ-LICERAS 
2013 Marie-Hélène COTÉ 
2012 Lori BURNS 
Peter FROEHLICH 
2011 Konrad GAJEWSKI 
2010 Irene R. MAKARYK 
Seymour MAYNE 
2009 J. Douglas CLAYTON  
2008 Peter BEYER 
2007 Ruby HEAP  
2006 Antoni G. LEWKOWICZ  
2005 Michael C. BEHIELS  
2004 France MARTINEAU 
2003 Ina FERRIS 
2002 Paul MERKLEY 
Prix de la chercheuse ou du chercheur émergent de l'année

La Faculté des arts a créé en 2005 le prix de la jeune chercheuse ou du jeune chercheur de l’année, pour souligner le rendement exceptionnel d’un membre du corps professoral qui a amorcé depuis peu sa carrière universitaire en recherche ou dans les arts.

Année Nom
2020 Elizabeth DUBOIS
2019 Beverly BAKER
2018 Patrick McCurdy
2017
2016 
2015
2014 Denis LACELLE 
2013 Mitia RIOUX-BEAULNE 
2012 Emma ANDERSON  
2011 Rebecca MARGOLIS 
2010 Jitse H.F. DIJKSTRA 
2009 Mawy BOUCHARD 
2008 Michel BOCK 
2007 Michel FOURNIER  
2006 Michael C. SAWADA 
Prix d’excellence en enseignement

Le prix d’excellence en enseignement de la Faculté des arts a été créé en 2012 pour reconnaître les professeurs réguliers et à temps partiels qui excellent en enseignement et qui contribuent de façon significative à enrichir l’expérience universitaire des étudiants.

Année Nom
2020 Florian GRANDENA
Jada WATSON
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
Prix d’excellence du personnel administratif

Créé en 2014, le Prix d’excellence du personnel administratif vise à souligner annuellement l'excellence de l'un ou de l’une des membres syndiqués du personnel administratif de la Faculté des arts dans les domaines du soutien administratif, de l’appui aux étudiants et/ou du service aux professeurs. Une contribution directe à l’atteinte des objectifs stratégiques de la Faculté ou de l’Université constitue un atout. Le prix est attribué annuellement en décembre.

Année Nom
2019 Harry KISOKA, Département de langues et littératures modernes
2018 Diane DAOUST, L’Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB)
2017 Justin HANLEY, Gestionnaire des installations, Faculté des arts
2016 Nancy CHICOINE, Département de traduction et d'interprétation
Sandra CLARK, Département d’études anciennes et de sciences des religions
2015 Nathalie MARAS , Département de géographie, d’environnement et de Géomatiques
2014 Angela HACHÉ , Département de théâtre
Jeanne D'Arc TURPIN, Département de linguistique
Excellence dans les études
Beaux-arts et Arts de la scène
Année Nom
2019
Malcolm Horava
Corine Geneviève Sauvé
 
Langues et Littératures
Année Nom
2019
Rachel Goulet
Abigail Roche
 
Sciences humaines
 
Année Nom
2019
Dani Ablack
Eryn Elizabeth Ford
Emily Kimi Witherow
Excellence dans l’engagement communautaire
Nouvelle diplômée, nouveau diplômé
Année Nom

2019

Ana Lambert
 
Prix honoraire
Année Nom

2019

Jeanne d’Arc Sharp



 
Haut de page