Une étudiante en communication reçoit un prix dans le cadre du programme d’entreprenariat

Chantelle La Rue

Les étudiants et étudiantes en arts peuvent à présent libérer leur potentiel d’innovation en affaires, grâce au Programme d’entrepreneuriat COOP RBC de l’Université d’Ottawa! Né d’un partenariat entre le régime coop et la banque RBC, ce programme offre une bourse de 10 000 $ pour un stage de quatre mois afin de permettre à tout étudiante ou étudiant admis au régime coop de développer sa fibre entrepreneuriale. Chantelle La Rue, inscrite au baccalauréat en communication, figure parmi les candidats retenus cette année : elle a ainsi eu la chance de faire un stage coop dans une entreprise en démarrage.

Originaire de la région du Grand Toronto, cette étudiante a choisi de faire ses études à l’Université d’Ottawa pour pouvoir participer à son programme coop. Issue d’une famille dont plusieurs membres travaillent dans le secteur de l’entrepreneuriat, Chantelle savait déjà qu’elle désirait y faire sa carrière. « Je suis attirée à ce domaine, car il me permet d’avoir un contrôle complet sur ma vie et mon avenir, en plus de profiter d’une grande liberté. Être entrepreneure, ce n’est pas ta carrière, c’est ta vie, » affirme la jeune femme.

Grâce à la souplesse que lui offre un baccalauréat en arts, Chantelle a pu suivre plusieurs cours dans divers domaines : théâtre, science politique et administration. Ainsi, elle a pu se créer un diplôme à son goût, à l’image de ses objectifs professionnels. En plus de sa formation universitaire, Chantelle s’est inscrite au régime coop pour acquérir de l’expérience pratique. « Je savais depuis longtemps que je voulais travailler dans une jeune entreprise, mais sans cet appui financier, je n’aurais pas pu le faire, » reconnaît-elle. En effet, le programme permet à une jeune entreprise de verser un salaire à un stagiaire. C’est donc une belle occasion non seulement pour la personne candidate, mais également pour la compagnie qui l’accueille!

APP8, la compagnie qui a recruté Chantelle dans le cadre du programme, se consacre à améliorer l’expérience des clients de restaurants en leur permettant de diviser et régler l’addition à l’aide de leur téléphone cellulaire, sans avoir besoin d’attendre le retour du serveur. Le président-directeur général de la compagnie, Elias Hage, diplômé de l’Université d’Ottawa, a rapidement constaté le potentiel de Chantelle. Il affirme qu’elle se démarquait des autres candidats par son entregent et sa volonté d’apprendre.

Bien qu’elle ne fasse partie de l’équipe que depuis quelques semaines, la jeune femme est déjà responsable de quatre projets et collabore activement avec M. Hage sur leur campagne de marketing. De son côté, Chantelle espère pouvoir observer la croissance de la compagnie et en apprendre davantage sur le système mis en place par cette dernière.

M. Hage ne cache pas qu’il aimerait voir Chantelle se joindre à son équipe de manière permanente. En attendant, il pourrait peut-être la garder un peu plus longtemps : en effet, en plus de la bourse initiale, le Programme d’entrepreneuriat COOP RBC de l’Université d’Ottawa offre la possibilité de recevoir 5 000 $ additionnels pour continuer le projet à temps partiel lors du trimestre d’études suivant.

Si, tout comme Chantelle, vous avez des ambitions entrepreneuriales, songez à ajouter l’option Entrepreneuriat, créativité et innovation sociale à votre programme de la Faculté des arts.

Haut de page