Brenda Macdougall nouvelle chaire de recherche sur les traditions familiales et communautaires chez les Métis

Publié le mardi 8 décembre 2020

Félicitations à Madame Brenda Macdougall, Directrice de l’Institut de recherche et d'études autochtones (IRÉA), Chaire de recherche sur les Métis et professeure à affectation double au Département de géographie et désormais, Chaire de recherche sur les traditions familiales et communautaires chez les Métis.

Grande spécialiste de l’histoire des Métis, elle s’intéressera aux liens familiaux des Métis du 19e siècle (réseaux familiaux au sein d’une région précise) et à leur rôle central dans l’épanouissement de la culture des Métis des Prairies et de leur sentiment d’appartenance à une nation. La recherche universitaire traditionnelle n’a jamais vraiment pris en considération l’existence des rapports continus entre les Métis, ou les Otipemisiwak (« ceux qui étaient leurs propres maîtres »), et les sociétés des Premières Nations avec lesquelles ils entretenaient des liens familiaux. Elle a de plus atténué le rôle des femmes des Premières Nations, puis métisses, dans l’évolution de la société métisse. Les travaux de la professeure Macdougall combleront cette importante lacune en démontrant comment les Otipemisiwak ont hérité des enseignements, des philosophies et des croyances de leur parenté du côté maternel en ce qui concerne la définition du foyer, de la famille et le sentiment d’appartenance à la nation.

Lire l'annonce officielle

Haut de page