La Faculté des arts est solidaire avec ses étudiants, membres du personnel et professeurs de la communauté noire

Publié le vendredi 5 juin 2020

Au cours des derniers jours, des citoyens de partout au Canada et aux États-Unis ont uni leurs voix et sont descendus dans la rue pour dénoncer la mort tragique de George Floyd, à Minneapolis, ainsi que celle, quelques semaines plus tôt, de deux autres Afro-Américains, Breanna Taylor et Ahmaud Arbery, et aussi pour manifester contre le racisme systémique qui a coûté la vie à plusieurs autres. La Faculté des arts est solidaire avec ses étudiants, membres du personnel et professeurs de la communauté noire, et tient à son tour à dénoncer le racisme anti-noir sous toutes ses formes.

Comme l’a indiqué notre recteur Jacques Frémont dans sa déclaration du 31 mai dernier, l’Université d’Ottawa est résolument déterminée à « combattre le racisme sur notre campus et au sein de notre communauté. Chacun a droit à un environnement exempt de discrimination et de harcèlement et à être traité avec dignité et respect ».

Dans l’allocution (enregistrée il y a déjà plusieurs semaines) que je livrerai à nos finissants lors de la remise des diplômes du 18 juin, je cite le chercheur et penseur Alan Liu, qui a écrit : « Le monde des ‘humanités’ [il entendait par là les arts au sens large, y compris les langues et littératures, ainsi que les beaux-arts et arts de la scène] recoupe celui de l’humanité en tant que telle. Qu’est-ce que l’humanité de nos jours et de quelle manière les humanités peuvent-elles y contribuer et venir l’éclairer? » À la Faculté des arts, nous réaffirmons notre engagement à défendre les fondements et la mise en pratique des principes d’équité, de diversité, d’inclusion et d’appartenance, tout en faisant preuve d’écoute, en nous montrant ouverts à apprendre et, enfin, en nous assurant que nos actions sont le reflet de ces mêmes principes. Ensemble, nous devons faire mieux.  

Kevin Kee, doyen
Faculté des arts

Haut de page