La professeure Shana Poplack reçoit un doctorat honorifique

Publié le lundi 26 février 2018

Shana Poplack est professeure émérite à l'Université d'Ottawa. Son travail a contribué à démystifier les stéréotypes linguistiques en fournissant une explication scientifique de l'évolution des dialectes.

Elle est «l'une des linguistes les plus respectées et les plus influentes du monde aujourd'hui», a déclaré le professeur Vera Regan, de l'UCD School of Languages, Cultures and Linguistics

Son travail analyse le discours commun pour comprendre les problèmes liés au bilinguisme. Elle a montré que les Canadiens français ne parlent pas le «mauvais français», mais un français qui a évolué naturellement sur le sol canadien. Elle a également constaté que l'utilisation de mots de plusieurs langues lors de la conversation est une utilisation intelligente de la langue et non un défaut.

Complétant un baccalauréat et une maîtrise à New York, le professeur Poplack a ensuite passé sept ans à Paris sous la direction du célèbre linguiste André Martinet. Elle a obtenu son doctorat à l'Université de Pennsylvanie.

Sur la photo: le professeur Andrew Deeks, président de l'UCD, remet au professeur Shana Poplack son doctorat honorifique en littérature.

Son article, ''Sometimes I’ll start a sentence in English y termino en español: towards a typology of code-switching'', a récemment été reconnu comme l'article le plus cité dans les 50 ans d'histoire de la revue Linguistique..

En 1982, elle a fondé le Laboratoire de sociolinguistique à l'Université d'Ottawa, le principal centre de recherche dans le domaine au Canada. En 2002, elle est devenue professeur émérite de linguistique.

Elle est membre de l'Ordre du Canada, membre de la Société royale du Canada et de la Société linguistique de l'Amérique et titulaire de la première chaire de recherche du Canada en linguistique.

Liens connexes

Haut de page