Tyler Gibson est le lauréat 2019 de la Bourse RBC, d’une valeur de 10 000 $, grâce au Programme d’entrepreneuriat coop RBC de l’Université d’Ottawa

Publié le mardi 13 août 2019

Tyler Gibson

Tyler Gibson, étudiant au programme de communication, est le lauréat de 2019 de la Bourse RBC, d’une valeur de 10 000 $, grâce au Programme d’entrepreneuriat coop RBC de l’Université d’Ottawa. Né d’un partenariat entre le régime coop et la Banque RBC, ce programme offre une bourse pour un stage de quatre mois afin de permettre à un(e) étudiant(e) admis(e) au régime coop de développer sa fibre entrepreneuriale au sein d’une entreprise en démarrage.

 

Tyler est né et a grandi ici, à Ottawa. Il est actuellement en 3e année en communication, mais il a préalablement effectué un programme de deux ans en marketing au collège Algonquin. En s’inscrivant au programme coop, Tyler savait qu’il ne voulait pas une expérience de stage traditionnelle : « Je ne me plais pas vraiment dans un travail traditionnel, disons. J’adore sortir des sentiers battus pour m’exercer à une activité plus dynamique. C’est bien d’avoir un peu plus d’autonomie et de liberté de travailler à ma manière. »

 

La société qui a recruté Tyler se nomme Trualta. Il s’agit d’une entreprise technologique qui offre du soutien informatique à des familles qui prennent soin d’un de leurs proches. Ainsi, son but premier est de soutenir et d’améliorer la qualité de vie des aidants naturels ainsi que celle des patients eux-mêmes, tout en réduisant le poids sur le système de santé traditionnel. Tyler a été engagé pour ses compétences et son expérience en marketing et communication.

 

Selon Tyler, travailler pour une entreprise en démarrage comporte son lot d’avantages, notamment l’autonomie dont il bénéficie. « Ici, je peux user de mon propre jugement » nous dit-il. Par ailleurs, il apprécie également la « culture de collaboration exceptionnelle, où l’on fait appel à l’expertise de tous pour résoudre les problèmes » et nous affirme qu’il apprend de plusieurs experts, notamment dans le domaine des relations publiques. Enfin, Tyler fait l’éloge de l’environnement de travail stimulant : il peut s’installer au soleil dehors pendant l’été ou même s’asseoir confortablement dans un divan commun pour travailler, et il peut même profiter de deux cafés gratuits par jour!

 

Pour Tyler, son expérience coop sera difficile à égaler. En effet, grâce à la Bourse RBC, Tyler a pu gagner de l’expérience au sein d’une entreprise qui n’aurait peut-être pas eu les moyens d’engager un étudiant pour l’été. Il affirme que l’expérience est d’autant plus précieuse que les résultats d’une grande partie de son travail sont tangibles. C’est donc très gratifiant. 

 

Lorsque nous avons demandé à Tyler si cette expérience lui a donné envie de se lancer en affaires, il nous a répondu sans équivoque : « Certainement. Peut-être pas tout de suite, mais dans 10 ou 15 ans, une fois que j’aurai acquis de l’expertise, j’aimerais fonder ma propre entreprise. Je ferai probablement le saut dès qu’une excellente idée d’entreprise me viendrai à l’esprit. » Et bien, lorsque cette grande idée d’entreprise se présentera, nous serons bien fiers de te compter parmi les diplômés de la Faculté des arts!

 

Si comme Tyler, vous avez des ambitions entrepreneuriales, songez à ajouter l’option Entrepreneuriat, créativité et innovation sociale à votre programme de la Faculté des arts.

 

 

Haut de page