Audrée Wilhelmy, autrice en résidence au Département de français, enseignera cet automne le séminaire de création littéraire.

Publié le dimanche 16 août 2020

 

Détentrice d’un doctorat en création littéraire, Audrée Wilhelmy est l’autrice de quatre romans : Oss (2011, nomination pour le Prix des libraires du Québec et finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général du Canada), Les Sangs (2013, finaliste au Prix France-Québec, au Prix des Libraires et au Prix Sade), Le Corps des bêtes (2017, finaliste au Prix littéraire des collégiens) et Blanc résine (2019).

 

Son séminaire de création (FRA 5509 – aussi ouvert aux étudiant.e.s de 4e année sous la côte FRA 4554) s’intitule Écriture sur la ligne. L’écriture des tabous. En voici le descriptif partiel :

 

L’atelier repose sur la rédaction de textes brefs rédigés « sous contrainte » et sur la rédaction d’un texte long de forme libre. En complément à une démarche collective axée sur le travail de réécriture, l’étude de différentes œuvres permettra de réfléchir aux tabous – tant formels que thématiques – et à leur transgression dans la littérature contemporaine. Ces lectures seront notamment l’occasion d’observer de quelle manière les réinventions formelles et l’hybridation des genres accompagnent souvent des intrigues où les sujets tabous – pour une communauté et dans un contexte donné – sont abordés, transgressés ou détournés.

 

Cet atelier de création constituera également une plongée dans les univers des autrices Fanny Britt, Marjolaine Beauchamp, Catherine Dorion, Anne Hébert et Catherine Lalonde.

 

 

Haut de page