Quelques faits passionnants sur la musique à l’Université d’Ottawa

1969-1979

  • Le rapport de Louis Applebaum intitulé A Proposal for the Musical Development of the Capital Region entraîne la création de l’Orchestre du Centre national des arts et du Département de musique de l’Université d’Ottawa.
  • Françoys Bernier entreprend de fonder le Département de musique et en devient le premier président.
  • Parmi les professeurs fondateurs du Département, citons les pianistes Jean-Paul Sevilla et Cynthia Millman-Floyd, le musicologue Yves Chartier, le compositeur et théoricien Frederic Karam.
  • Jean-Paul Sevilla organise l’expansion d’un programme très apprécié à Aix‑en‑Provence, en France, pour les pianistes et les chanteurs.
  • Parmi les étudiants les plus renommés de notre époque, soulignons Angela Hewitt, qui est devenue l’une des pianistes les plus admirées de sa génération.
     
    Angela Hewitt and Jean Paul Sevilla

    Angela Hewitt et Jean-Paul Sevilla

  • Bon nombre d’ensembles y ont vu le jour et sont encore très appréciés, comme l’Orchestre de l’Université d’Ottawa, le Concert Band, la Chorale de l’Université d’Ottawa et l’Ensemble Calixa-Lavallée.
  • La première classe de diplômés, en 1973, comprenait : Dolores Bruckner-Lynch, Miriam Cameron, Madeleine Casu, Ginette Gauthier, Monique Houde, Gontran Hubert, Sandra Kelly, Christiane Lemieux, Jeffry Morgan, et Gisèle Pilon.
  • En 1974, le Département de musique a déménagé de ses trois maisons minuscules de la rue Nicholas pour s’installer dans un édifice de trois étages situé à l’angle des rues Stewart et Waller. On l’a baptisé le pavillon Calixa-Lavallée.
    Calixa-Lavallée Pavillion

    Pavillon Calixa-Lavallée

  • Tout au long des années 1970, le Département de musique n’a cessé de prendre de l’importance. Le compositeur Steven Gellman, le pianiste de jazz David Hildinger, le trompettiste Robert Oades, le chef de chorale et organiste Gerald Bales, parmi bien d’autres, se sont joints au corps professoral.
  • En 1977, le grand administrateur de musique et producteur Keith MacMillan a pris la direction du Département. Il s’est concentré sur le patrimoine musical du Canada et sur la promotion des compositeurs canadiens.
    Portrait of Keith MacMilan

    Portrait de Keith MacMilan

 

1979-1989

  • Le Département a continué de croître pendant toute la décennie des années 1980. Elle a accueilli de nouveaux professeurs, dont (entre autres) Ingemar Korjus (voix), David Currie (basse), John Gomez (violon), Paul Merkley (musicologie), Anthony King (chef de chorale), Jocelyne Guilbault (ethnomusicologie).
  • Grâce à sa coopération continuelle avec l’Orchestre du CNA, plusieurs de ses principaux artistes sont devenus professeurs et mentors à l’Université d’Ottawa.
  • L’Orchestre de l’Université d’Ottawa passe sous la baguette de David Currie, qui le dirigera pendant près de 35 ans. De son côté, John Gomez fonde et dirige la National Capital String Academy, qui deviendra l’Académie des Orchestres des jeunes d’Ottawa.
  • En 1983, Cynthia Millman-Floyd prend la direction du Département et lance le projet de construction d’un nouvel édifice entièrement dédié à la musique.
  • En 1988, la vision des professeurs Millman-Floyd et Bernier et du doyen Marcel Hamelin s’est réalisée. Parmi les nombreux généreux donateurs, citons Isobel Firestone, A. J. Freiman et Hamilton Southam.
    Pérez Hall Ground Breaking Ceremony

    Cérémonie d'inauguration du Pavillon Pérez

  • En 1988 également, l’Université crée le programme de maîtrise en musique et augmente la bourse de musique de chambre et de musique.

     
    Master of Music Poster

    Pour pour la Maîtrise en musique

 

1989-1999

  • Robert Cram, premier flûtiste de l’Orchestre du CNA et professeur de flûte de longue date, assume la présidence du Département. Son vif intérêt pour la musique contemporaine l’incite à établir des liens avec de nombreux nouveaux organismes situés partout au Canada.
  • Laurence Ewashko assume le poste de professeur et de chef de chorale à plein temps tout en collaborant à la préparation des concerts choraux de l’Orchestre du CNA.
     
    News Article on Laurence Ewashko

    Article de journal sur Laurence Ewashko


     
  • David Currie assume la fonction de directeur musical de l’Orchestre symphonique d’Ottawa. Il relie cet orchestre à l’Université d’Ottawa, offrant ainsi à de nombreux étudiants l’occasion de parfaire leurs études en acquérant une précieuse expérience professionnelle avec l’orchestre.
  • Pendant les années 1990, de généreux donateurs permettent au Département d’accroître le nombre de ses bourses d’études.
  • En 1991, Anant Anantaraman, profondément attaché au Département de musique, crée la bourse Aruna et Rupa Anantaraman (violon) pour rendre hommage à son épouse et à ses filles, qui s’étaient trouvées parmi les victimes de l’écrasement tragique de l’avion Air India en 1985. Ses deux filles étaient de talentueuses violonistes de l’Académie des Orchestres des jeunes d’Ottawa qui avaient joué sous la direction de John Gomez.
  • Le premier numéro du bulletin du Département de musique, Da Capo, sort en février 1992. Parmi ses contributeurs, citons Debra Begg, Claire Heistek, Gilles Strasbourg, Douglas Voice, Charles Bown et Ingemar Korjus. Albert Tunis a continué à siéger bénévolement au comité de la rédaction des 11 numéros suivants, jusqu’à la fin de 1998. Pendant les 20 ans de son existence, ce bulletin a publié 25 numéros jusqu’en février 2012.
     
    Da Capo Volume 1, #1.

    Page de couverture du première édition de Da Capo


     
  • Le Département étend son domaine théorique en embauchant Murray Dineen (musicologie), Lori Burns (théorie) et Dillon Parmer (musicologie).
  • En 1994, Ernest Côté crée la bourse Ernest Gagnon pour rendre hommage à son grand-oncle, Ernest Gagnon, qui avait contribué à réunir la musique folklorique d’expression orale. Il crée aussi la bourse Cécile Gagnon-Côté en l’honneur de sa mère.
  • En 1998, le Département de musique est nommé (avec le Département d’histoire) bénéficiaire de la succession de Gaston Héon. Elle consacre alors 500 000 $ aux bourses de premier cycle et 100 000 $ à celles du deuxième cycle.
  • À la remise des diplômes de 1995, le Département décerne un doctorat honorifique à Angela Hewitt.
  • En 1998, l’Université d’Ottawa fête ses 150 ans.

 

1999-2009

  • Cette décennie se démarque par l’expansion du département de l’interprétation grâce à l’arrivée du violoniste David Stewart, du violoncelliste Paul Marleyn, du violiste Rennie Regehr, de l’ancien cor principal de l’Orchestre du CNA, Daniel Gress, ainsi que des pianistes Stéphane Lemelin et David Jalbert. David Stewart est aussi le maître de concert de l’Orchestre symphonique d’Ottawa.
     
    Picture of Andrew Tunis, David Jalbert and Stéphane Lamelin

    Photo de Andrew Tunis, David Jalbert et Stéphane Lamelin

  • Frédéric Lacroix, lui-même diplômé de l’Université d’Ottawa, offre sa précieuse collaboration de pianiste accompagnateur, de compositeur et de spécialiste des instruments d’époque.
  • Le Département nomme plusieurs nouveaux professeurs, dont ses anciens étudiants Gilles Comeau, Roxane Prevost, Christopher Moore et Julie Pedneault-Deslauriers.
  • Pendant cette décennie, Ingemar Korjus, Lori Burns, David Staines et Stéphane Lemelin sont nommés directeurs du Département de musique.
  • Le Département de musique organise le Programme des jeunes artistes du CNA, que dirigera Pinchas Zukerman.
  • En 2002, la Faculté des arts nomme Paul Merkley Professeur de l’année.
    Picture of Paul Merkley

    Photo de Paul Merkley


     
  • En 2004, le Département lance deux nouveaux programmes, les certificats de musique orchestrale et de pédagogie du piano.
  • Le lien entre l’Université d’Ottawa et l’Orchestre symphonique d’Ottawa produit l’établissement officiel du Programme de mentorat uO/OSO.
  • L’orchestre de l’Université est maintenant trop grand pour le pavillon Tabaret. Grâce à une initiative du président de l’Université, Gilles Patry, on aménage l’église St. Joseph pour y présenter ses concerts.
  • Le Département de musique reçoit le splendide piano Mitchell Sharp Steinway, d’où naît une solide relation d’amitié avec Jeanne d’Arc Sharp.
  • Le Département crée plusieurs nouvelles bourses d’études, dont la Bourse commémorative Mitchell Sharp, la Bourse en musique Shelagh et David Williams et la Bourse d’études supérieures en musique McCoy-Ryan.
  • En 2005, le Département ouvre son Laboratoire de recherche en pédagogie du piano, financé par la Fondation canadienne pour l’innovation. On établit pour cela les diplômes de premier et de deuxième cycle en pédagogie du piano. Il s’agit du premier laboratoire de ce genre au Canada.
     
    The Piano Pedagogy Research Laboratory

    Photo du Laboratoire de recherche en pédagogie du piano


     
  • Ann Southam offre au Laboratoire son premier don important, la somme de 50 000 $, établissant ainsi le Fonds de recherche Ann Southam en pédagogie du piano.
  • En 2005, le Département de musique remet un doctorat honorifique à Evelyn Greenberg, qui le soutient fidèlement depuis des années.
     
    Evelyn Greenberg

    Photo de Evelyn Greenburg


     
  • En 2007, le Fonds doté Evelyn Greenberg en musique contient plus de 500 000 $.
  • En 2007, l’étudiant mexicain en percussion Reynaliz Herrera reçoit la première Bourse du CNA pour étudiantes et étudiants étrangers.
  • En 2008, la Faculté des arts nomme le professeur de composition John Armstrong Professeur à temps partiel de l’année.

 

2009-2019

  • En 2010, sous la direction de Stéphane Lemelin, le Département de musique devient officiellement l’École de musique afin de reconnaître qu’elle offre des programmes professionnels en musique.
  • En 2012, la Faculté des arts nomme Lori Burns Professeure de l’année.
  • Cette même année, on crée le double diplôme en musique et en sciences (BMUS/BSC). Il est tellement apprécié que pour 2019‑2020, 32 étudiants s’y inscrivent.
  • Roxane Prevost assume la direction de l’École (2012‑2013), puis Lori Burns reprend ces fonctions en 2013.
  • Christiane Riel succède à Ingemar Korjus au poste de directrice du Secteur chant. 
  • Yehonatan Berick succède à David Stewart comme professeur de violon.
  • Michael van der Sloot succède à Rennie Regehr comme professeur d’alto.
  • L’École de musique reçoit un extraordinaire violon Landolfi de la succession de Sally Benson, violoniste de l’Orchestre du CNA.
  • La famille de feu le professeur Robert Oades donne sa collection de trompettes et crée une bourse en son nom.
     
    Portrait of Robert Oades

    Portrait de Robert Oades


     
  • La mécène Marina Kun fonde la Bourse Marina Kun pour les étudiants étrangers en violon et en alto.
  • La mécène Nicole Senécal fonde le Prix Nicole Senécal pour un artiste émergent, offrant une bourse considérable à un étudiant qui obtient son diplôme de l’École de musique ainsi que l’occasion de se produire au Chamberfest d’Ottawa.
  • La mécène Micheline Beaudry-Somcynsky offre un don planifié au Secteur composition et lance immédiatement le soutien d’ateliers de compositeurs invités, de bourses pour étudiants en composition ainsi qu’un concours de composition avec la collaboration de l’orchestre de chambre Thirteen Strings.
  • Diplômé de la première classe du BMUS en 1973, Jeffry Morgan donne une splendide collection de trompettes.
  • Grâce au soutien du Fonds doté Evelyn Greenberg dont elle jouit depuis dix ans, l’École de musique possède des instruments de tous les secteurs, dont une belle harpe de concert que l’on a baptisée Eve en l’honneur d’Evelyn.
  • En 2017, l’École de musique lance son Initiative pour le renouvellement des pianos afin de recueillir les fonds nécessaires pour l’achat d’un piano à queue de concert Yamaha CFX de 9 pi, de deux pianos de studio Yamaha C7X de 7 pi ainsi que de sept pianos d’exercice Yamaha U1. L’initiative se solde par un succès à l’automne 2019!
  • En 2018, la Faculté des arts nomme Gilles Comeau Professeur de l’année.
      • En 2018, l’Université d’Ottawa remet un doctorat honorifique à Peter Herrndorf.
      • En 2019, la Faculté des arts remet à Jeanne d’Arc Sharp le titre honorifique d’ancienne étudiante.
      • En 2019, dans le cadre de son 50e anniversaire, l’École de musique crée sa Bourse d’admission du 50e anniversaire.

       

      Haut de page