Aperçu historique de la musique à l’Université d’Ottawa

Aperçu historique de la musique à l’Université d’Ottawa

Beethoven Choral Fantasy 1983

La longue histoire de la musique à l’Université d’Ottawa est fascinante. Déjà en 1878, trente ans après la fondation de l’Université, Joseph-Henri Tabaret créait un programme d’études musicales qui complétait les activités de plusieurs groupes du campus, comme l’Orpheus Glee Club (fondé en 1858) ainsi qu’un orchestre à vents (fondé en 1865), rebaptisé plus tard la Société Sainte-Cécile, ou Cecilian Society.

Après la Première Guerre mondiale, les cours de musique à l’Université se donnèrent à l’École de musique sacrée, qui avait été fondée par le père Conrad Latour en 1931 et où l’on enseignait principalement le chant grégorien. En 1950, l’Université la renommait l’École de musique et de diction et l’intégrait à la Faculté des arts en deux départements, musique sacrée et diction.

Les changements instaurés par le Concile Vatican II ont atténué l’importance du chant grégorien dans la liturgie de l’Église catholique, et l’École de musique s’est retrouvée sans mission pédagogique. Le Sénat de l’Université a donc alors étudié le rapport de Louis Applebaum qui proposait que l’on crée un orchestre professionnel et une école de musique dans la capitale nationale.

De ce rapport a découlé la création, en 1969, de l’Orchestre du Centre national des arts (CNA) ainsi que du Département de musique à la Faculté des arts. Il en est résulté entre ces deux institutions d’importantes collaborations professionnelles et artistiques qui se poursuivent encore aujourd’hui. En fait, un grand nombre de professeurs d’interprétation musicale du Département ont été, ou sont encore, membres de l’orchestre du CNA.

Au cours de ces cinquante dernières années, l’École a déménagé plusieurs fois. On l’a tout d’abord installée au 180, rue Nicholas. Entre 1974 et 1988, elle se situait au 1, rue Stewart et en 1988, on l’a établie au 610, Cumberland. L’Université a alors créé les diplômes de maîtrise en musique, en théorie et en musique de chambre.

Depuis l’ouverture de ce nouvel édifice, les programmes de l’École et le nombre d’étudiants se sont multipliés. Le laboratoire de recherche en pédagogie du piano, les initiatives de formation des étudiants en collaboration avec l’Orchestre symphonique d’Ottawa ainsi que la création d’un diplôme de premier cycle en interprétation comptent parmi les nombreuses réalisations qui ont vu le jour ces dernières années.

 

Faits passionants

De 1969 à 2019, revivez les moments clefs de l'école de musique

En savoir plus

Haut de page