Brahms et Messiaen : La fin d'un amour, la fin du temps

Publié le mardi 9 octobre 2018

Montage photographiques des 8 interprètes

L’École de musique de l’Université d’Ottawa a le plaisir d’annoncer le premier concert de la série Musique à Tabaret 2018-2019 mettant en vedette notre brillante équipe de professeurs et deux étudiantes talentueuses : les violinistes Sofia-Marie Bergeron,Yehonatan Berick, et Jessica Linnebach; les altistes Yehonatan Berick et Alisa Klebanov ; le violoncelliste Paul Marleyn ; le contrebassiste Joel Quarrington ; le clarinettiste Kimball Sykes ; et le pianiste David Jalbert. Ce concert aura lieu le dimanche 14 octobre à 14 h dans la Salle Huguette-Labelle (112) du pavillon Tabaret (550, rue Cumberland).

AU PROGRAMME –
BRAHMS : Sextuor à cordes no 2 en sol majeur, op. 36
MESSIAEN : Quatuor pour la fin du Temps

Le Sextuor no 2 en sol majeur fut composé après que Brahms ait rompu ses fiançailles avec Agathe von Siebold, une chanteuse originaire de Göttingen. Après avoir terminé l’oeuvre, Brahms écrivit à un ami: “Dans cette pièce, je me suis libéré de mon dernier amour”. Considéré l’un des plus grands chefs-d’oeuvre d’Olivier Messiaen, le Quatuor pour la Fin du Temps vit le jour alors que le compositeur était prisonnier des Allemands pendant le Deuxième Guerre Mondiale. L’oeuvre fut crée par Messiaen avec trois autres musiciens en captivité, sur des instruments de fortune, devant un public de 400 prisonniers et geôliers.

Achetez vos billets - Eventbrite

Haut de page