Université Laurentienne - En solidarité

Publié le jeudi 22 avril 2021

L'Association canadienne de la recherche théâtrale (ACRT) se joint à la Société québécoise d'études théâtrales (SQET) dans sa condamnation de l'élimination de nombreux programmes à l'Université Laurentienne, y compris en théâtre. L'ACRT tient à exprimer sa solidarité avec nos collègues qui subissent les conséquences de cette action dommageable. Les membres de l’ACRT dénoncent fermement la profonde injustice de la restructuration de l'Université Laurentienne. Nous affirmons vigoureusement notre solidarité avec nos collègues de Sudbury, ainsi qu'avec les étudiant·e·s issu·e·s des programmes éliminés. Face à cette attaque injuste envers l'enseignement postsecondaire en Ontario, les membres de nos associations tiennent à rappeler le rôle historique majeur que l'Université Laurentienne a joué dans la survie et la vitalité de la francophonie ontarienne, un héritage culturel qui rayonne dans toute la province et au-delà. Nous tenons à exprimer tout particulièrement notre soutien aux professeur·e·s du programme d'arts du théâtre, collègues et ami·e·s, comme leurs collègues des études françaises, de philosophie, des sciences politiques et des autres disciplines touchées par cette restructuration.

La Société québécoise d’études théâtrales dénonce l’élimination de nombreux programmes à l’Université Laurentienne, y compris celui en études théâtrales. La SQET souhaite exprimer sa solidarité envers les collègues qui subissent les conséquences de ces éliminations.

Cette semaine, le Département de théâtre de l’Université d’Ottawa a appris avec consternation et indignation l’élimination de nombreux programmes à l’Université Laurentienne, y compris celui en études théâtrales. Il s’agit d’une restructuration dont nous dénonçons avec énergie la profonde injustice. Nous affirmons haut et fort notre solidarité envers nos collègues de Sudbury, ainsi qu’envers les étudiant·e·s qui subiront les conséquences de cette décision. Est-il nécessaire de rappeler le rôle historique majeur qu’a joué l’Université Laurentienne dans la survie et la vitalité de la francophonie ontarienne, de Hearst jusqu’à Toronto en passant par Ottawa ? Nous tenons à exprimer tout particulièrement notre soutien envers les professeur·e·s du Département de théâtre, nos collègues et ami·e·s qui devront payer, à l’instar de leurs collègues en études françaises, philosophie, sciences politiques et autres disciplines touchées par cette mesure, le prix de cette restructuration.


 

Haut de page