Les nuits sont calmes à Téhéran

Publié le mardi 1 mai 2018

Animé par Luise von Flotow, professeure à l’école de traduction et d’interprétation de l’Université d’Ottawa. Suivi d’une lecture.
En allemand avec traduction consécutive en français. Entrée libre

Date: Mardi 22 mai 2018 de 12 h 30 - 13 h 30
Lieu: Librairie du Soleil Marché By, 33 rue George Ottawa (ON), K1N 8W5

En bref
Shida Bazyar est née en 1988 à Hermeskeil, en Allemagne. Elle a fait des études en Littérature et en journalisme culturel. Elle a remporté, avec son premier roman Les Nuits sont calmes à Téhéran, plusieurs prix littéraires allemands.
Le roman commence en 1979, à Téhéran à la chute du Shah. Il se termine en Allemagne, 30 ans plus tard où une famille s’est exilée. Les Nuits sont calmes à Téhéran retrace l’histoire de quatre membres d’une famille ballottés entre la persécution, la guerre Iran-Irak et les brûlures de l’exil. Sans pathos, mais avec beaucoup de finesse et d’empathie, Bazyar dépeint des histoires de vie exemplaires, et signe un roman qui met en lumière les défis actuels de l’intégration. Un premier roman vertigineux.

Haut de page